http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

L’aménagement de l’extérieur est nécessaire pour profiter du beau temps à la maison. La tonnelle est une installation facile à mettre en place qui permet de se protéger des rayons ultraviolets, de la pluie et d’autres intempéries. Cette structure est disponible sous différents formats et en plusieurs matériaux, offrant ainsi de nombreuses possibilités d’aménagement. Avez-vous décidé d’installer une tonnelle de jardin chez vous ?

Les critères pour bien choisir votre tonnelle de jardin

Pour réussir la pose d’une tonnelle de jardin, veillez au choix de la structure. Voici des points auxquels vous devez faire attention.

Le type de tonnelle

Il existe sur le marché des annexes extérieures pour le jardin, des tonnelles de différents types. Vous avez le choix entre :

  • Une tonnelle à fixer au sol ;
  • une tonnelle à adosser au mur ;
  • une tonnelle amovible.

Si l’emplacement de votre tonnelle est en pleine terre et sur un sol bétonné, nous vous recommandons une structure à fixer au sol. Au cas où votre extérieur serait exposé à des bourrasques, tournez-vous vers une tonnelle à adosser au mur. Cette installation se fixe à la fois au mur et au sol et résiste très bien aux violents coups de vent. Parallèlement, nous vous conseillons une tonnelle de jardin amovible ou autoportante si vous comptez déplacer la structure de temps en temps.

tonnelle de jardin

La taille de la tonnelle

En plus du type, vous devez également faire attention à la taille pour choisir votre tonnelle de jardin. Ce choix doit être fonction des dimensions de l’emplacement dédié à la structure. Définissez le lieu d’installation de la tonnelle avant l’achat. Si la majorité des tonnelles ont une taille de 3 mètres de long sur 3 mètres de large, quelques-unes sont beaucoup plus grandes (6 x 3 m). Choisissez une tonnelle proportionnelle à l’espace qui va l’accueillir.

Le toit de la tonnelle

Pour bien choisir votre tonnelle, faites attention à son toit, car ce dernier conditionne la luminosité et la température dessous. Vous pouvez opter pour un toit fixe, un toit amovible ou un toit mobile. Les toits fixes sont le plus souvent en ardoise ou en tuiles traditionnelles et ne laissent pas passer la lumière. Les tonnelles à toit fixe sont en général en bois et très résistantes.

En ce qui concerne les toits amovibles, ils peuvent être ajustés pour réguler la luminosité. Vous pouvez choisir ce type de toit si la tonnelle est installée devant les fenêtres de l’habitation. Enfin, les toits mobiles sont bioclimatiques et possèdent des lames ou lattes orientables de façon manuelle ou automatique. Les tonnelles à toit mobile sont les plus modernes et permettent de mieux profiter de la lumière naturelle que les autres.

Le matériau de la tonnelle

Les tonnelles de jardin sont conçues en divers matériaux : le fer forgé, l’aluminium, le bois… Le choix de la matière de fabrication doit se faire en fonction de sa durabilité et du style d’aménagement extérieur que vous voulez créer. Les tonnelles en fer forgé sont connues pour leur solidité, mais elles sont susceptibles de se rouiller. Vous pouvez en choisir une pour un style campagne chic, moderne et lui appliquer un traitement contre la rouille.

Légères, durables et faciles à entretenir, les tonnelles de jardin en alu sont parfaites pour un style classique ou industriel. Pour ce qui est des tonnelles en bois, elles conviennent pour une variété de styles. Pensez à choisir un salon de jardin adapté à la structure en bois pour créer un style scandinave, vintage, classique, moderne, industriel… Une tonnelle en bois peut cependant nécessiter des traitements contre les xylophages et l’humidité.

Les travaux d’installation d’une tonnelle de jardin

Si vous avez les mains habiles, vous pouvez vous-même effectuer l’implantation d’une tonnelle de jardin chez vous.

Pose de tonnelle : la nécessité d’avoir une autorisation ou non selon les cas

Pour l’installation d’une tonnelle de jardin, vous vous demandez certainement si vous devez effectuer une déclaration auprès des autorités compétentes. Au vu de la loi, la tonnelle est une annexe extérieure provisoire si elle est implantée pendant 3 mois au maximum dans l’année. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’autorisation pour la poser. Par contre, si la durée d’installation va au-delà de ce délai, vous devez alors demander une autorisation d’urbanisme à la mairie de votre ville.

Le choix de l’emplacement

Idéalement, l’espace sur lequel installer votre tonnelle de jardin doit être plat. Si tel n’est pas le cas, vous avez deux options. Soit, vous effectuez des travaux d’aplanissement du sol avant l’implantation de la structure, soit vous choisissez une tonnelle adaptée à la pente.

L’intérêt d’un sol plat est qu’il peut recevoir tous les types de tonnelle. Par contre, pour une surface en pente, vous devez choisir une tonnelle pliante en toile. Vous avez la possibilité de choisir un emplacement ayant un sol meuble ou un sol en béton, comme la terrasse.

Le matériel à rassembler

La pose d’une tonnelle de jardin nécessite l’usage de certains outils qu’utilisent habituellement les maçons. Vous aurez besoin entre autres :

  • D’une truelle ;
  • d’une pelle ;
  • d’un niveau à bulle ;
  • de pattes de fixation de haute résistance ;
  • d’un jeu de clés plates ;
  • d’une perceuse avec foret à béton (pour une installation sur la terrasse) ;
  • d’une auge…

Selon l’emplacement, vous aurez à utiliser des matériaux comme le ciment et le gravier.

La fixation de la tonnelle

Si vous souhaitez implanter une tonnelle de jardin fixe sur un sol en terre, vous devez créer des fondations en béton. Pour cela, déterminez les emplacements au sol des 4 poteaux de la structure, puis creusez des trous de 30 cm de profondeur environ. Mettez du gravier dans les trous. Préparez du mortier dans votre auge en mélangeant 60 % de ciment et 40 % d’eau.

Mettez ensuite chaque poteau dans son trou et versez dans ce dernier du mortier tout en laissant 5 cm en dessous du niveau du sol. Comblez l’espace laissé avec de la terre. Une fois les poteaux plantés, laissez les fondations sécher pendant 48 heures avant de passer au montage de la partie supérieure de la tonnelle.

Au cas où vous voudriez installer la tonnelle à proximité du logement, sur la terrasse, il vous faudra la fixer sur la dalle en béton. Dans ce cas, marquez au sol les endroits où devront se trouver les piliers de la structure. Tracez les repères de fixation et percez le sol bétonné à l’aide de votre perceuse dotée d’une mèche à béton. Par la suite, vissez les supports et introduisez-y les pieds de la tonnelle. Pour monter la partie supérieure de la tonnelle de jardin, référez-vous à la notice de montage que vous aurez reçue lors de l’achat.

Il est également possible de poser une tonnelle de jardin amovible sur votre terrasse, mais aussi sur un sol en terre. Pour cela, vous aurez moins de travaux à effectuer. Il vous suffira de bien fixer les pieds au sol et bien emmancher les tubes afin de pouvoir mettre la toile par-dessus si vous en avez une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 79 = 89

error: Content is protected !!