http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
estimation bien immobilier paris

A quel prix ? C’est la question “clé de voute” que se posent ceux qui ont décidé de vendre leur appartement ! Et c’est bien normal car de cela va dépendre la réalisation ultérieure d’un projet grâce à cet apport de liquidité. Au-delà des rêves et des fantasmes, la détermination d’un prix de tout bien immobilier obéit à des règles objectives et selon des paramètres précis mâtinés par ce paradigme absolu, la loi de l’offre et la demande, surtout à Paris.

Un marché immobilier parisien hétérogène.

Paris est une grande ville, plus de 100 km2 et 20 arrondissements, autant de micro marchés différents les uns des autres, du coté droit ou gauche de la Seine. Certains quartiers, situés généralement dans son centre historique, du 1er au 4ème arrondissements, sont particulièrement attrayants avec de célébrissimes monuments historiques, la cathédrale Notre-Dame, l’Hôtel de Ville et le Louvre.

La rive gauche, soit les 5,6 et 7ième arrondissements, regroupent la plupart des autres grands musées, ainsi que la Sorbonne et le symbole de Paris, la tour Effel avec ses milliers de touristes au quotidien.

La rive droite, le 8ième arrondissement, les Champs-Elysées et le 9ième avec les grands boulevards, la vie nocturne. Puis les 10, 11, 12ième arrondissements, le canal Saint Martin, la Bastille, le bois de Vincennes…

Bref, posséder un appartement dans ces quartiers là est une promesse de faire une belle vente, tant les prix sont toujours tirés vers le haut avec une forte demande.

Pour tous les autres quartiers, du 17ième au 20ième arrondissements, leurs disparités pourront faire varier les prix du simple au double.

Estimer son appartement à Paris

Quoi qu’il en soit, la première démarche est de faire estimer le prix de son appartement à paris, en oubliant le prix «psychologique» ou «affectif» que l’on a toujours en tête car cela va créer un biais subjectif. Pour se faire une première idée, le mieux est d’utiliser les estimations proposées en ligne qui apporteront une réponse en quelques minutes. Mais cela ne va pas suffire, sauf à donner une première fourchette de prix. Si l’on est certain de vouloir vendre son appartement, la seconde démarche est de contacter un professionnel de l’immobilier installé dans le quartier où se situe l’appartement. Il aura l’expertise précise du type de ventes qui s’y réalisent, la catégorie socio-professionnelle des acheteurs et les prix moyens négociés par m2. Ces estimations sont généralement proposées gratuitement par ceux-ci. En outre, il pourra vous donner des conseils afin d’améliorer l’attractivité de l’appartement. Ceci étant, dans un même quartier, le prix au m2 pourra varier en fonction des caractéristiques propres de l’appartement à vendre, à savoir sa situation précise (proximité de parking, d’école, de commerces), la présence d’un ascenseur et son niveau d’étage, la nécessité, ou pas, de faire des travaux de réfection. Une fois le prix bien ajusté en fonction de tous ces paramètres et selon l’estimation faite par un professionnel, il faudra prévoir une marge de négociation avec les acheteurs et tenir compte des honoraires de vente en cas de mandataires. Bref arriver à une estimation la plus précise possible demande un peu de temps mais c’est la première démarche avant la mise en vente de l’appartement et la réception des premières offres.

Des prix variables au mètre carré…

En 2019, plus de 35.000 ventes immobilières se sont réalisées à Paris. Actuellement, le prix moyen au m2 est de 11.000 euros avec des disparités conséquentes. Ainsi les quartiers du centre, du 1ier au 8ième arrondissement, les prix peuvent atteindre le niveau de 14.000 euros, tandis que pour les autres arrondissements, on peut tomber à des prix de 6000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 79 = 88

error: Content is protected !!