http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
feng shui maison architecture

Le Feng Shui est une tradition ancestrale qui permet d’harmoniser l’individu et son environnement.

Expert en aménagement Feng Shui et fondateur du portail Bon Feng Shui, Marc Chaine répond aux questions de REPP sur les grands principes de cette science de l’énergie.

REPP : Bonjour, le Feng Shui, qu’est-ce que c’est exactement ?

Marc Chaine : Il existe de nombreuses définitions du Feng Shui comme l’art du positionnement, l’art de créer l’harmonie entre l’individu et son environnement, la science de l’énergie, l’art de bénéficier de bonnes influences … mais pour répondre de façon plus précise je dirais que le Feng Shui pourrait être défini comme l’art d’exprimer, au sein de notre environnement, les changements que nous souhaitons voir dans notre vie, c’est la projection de nos aspirations profondes au sein de notre espace de vie, privé ou professionnel.Un lieu harmonisé par le Feng Shui nous procure immédiatement un sentiment de paix de bien-être, de dynamisme et de vitalité.

REPP : Le choix des couleurs, des objets est-il important en Feng Shui ?

Marc Chaine : Le choix des couleurs comme celui des objets est lié à la recherche de l’équilibre des éléments (feu, bois, terre, métal, eau) dans l’environnement, mais aussi à l’équilibre yin-yang, essentiel pour assurer le bien-être et l’harmonie dans un espace donné. Chaque zone de l’habitat entre en interaction avec des éléments précis de décoration (formes, couleurs, matériaux). L’énergie de l’amour est bien différente de l’énergie de l’argent et par conséquent ces deux énergies ne seront pas représentées par les mêmes symboles (couleurs, formes…). La zone amour ou celle de la prospérité, par exemple, seront déterminées par le consultant après étude de l’architecture des lieux et de la position de la porte d’entrée. Une fois localisées, ces zones seront valorisées par des éléments de décoration en accord avec votre style décoratif sans le dénaturer (à l’occidentale : vase, tableau, miroir, éclairages, formes, couleurs, plante..) tout en tenant compte de la fonction de la pièce (chambre, cuisine…). Ces objets et couleurs agissent 24h sur 24 sur notre psychisme et imprègnent l’espace d’une énergie équilibrée, source d’harmonie.

REPP : L’aménagement d’une maison selon les principes du Feng Shui varie-elle selon la personnalité et la composition du foyer (personne seule, couple, famille, jeunes enfants, personnes âgées…) ?

Marc Chaine : Dans une habitation nous devons distinguer les pièces communes, salon, salle à manger, entrée, couloir, des pièces dites « intimes » à usage privé comme la chambre et éventuellement la salle de bain. En effet il faut voir l’habitation comme un corps collectif, global, c’est le corps du groupe projeté dans l’environnement. Dès lors, les pièces communes seront équilibrées pour l’ensemble du groupe familial, et les pièces intimes seront aménagées tout spécialement de façon à consolider les aspirations propres à chacun. En outre toute maison présente une zone sociale et une zone intime. La distribution des pièces peut ne pas être cohérente, par exemple une chambre à coucher, siège de l’intimité par excellence, située dans la zone sociale (près de l’entrée) ; dans ce cas nous apporterons des corrections en termes de décoration et dans le choix des couleurs et objets pour corriger la problématique rencontrée.

REPP : Le Feng Shui s’applique-t-il également à l’extérieur ?

Marc Chaine : Dans l’absolu le Feng Shui s’applique partout, à l’intérieur comme à l’extérieur car le Feng Shui c’est le rapport spatial qui existe entre deux choses lorsqu’elles sont mises en interaction. Seulement quel impact l’aménagement de notre jardin suscitera-t-il en nous comparativement à l’aménagement de notre espace intérieur ? Dans la pratique on constate que cette influence est minime. L’aménagement du jardin peut avoir assurément un intérêt esthétique, mais l’aménagement de la maison sera nettement plus efficace pour générer notre bien-être. Nous devons comprendre l’analogie qui existe entre notre maison et notre intériorité. Le jardin ne se rapporte pas à elle, mais bien plus à l’extérieur.Aussi nous rappelons le principe Feng Shui selon lequel ce qui est proche de nous nous influence plus que ce qui est loin. C’est la raison pour laquelle les consultations Feng Shui sont essentiellement axées sur l’intérieur. De plus, toujours selon ce principe, nous ne devons pas tenir compte des indications de la boussole pour créer l’harmonie. En effet nous sommes beaucoup plus influencés par un courant d’air dans notre dos que par l’énergie du nord ou du sud, dont nous n’avons absolument pas conscience.

REPP : Un dernier mot ?

Marc Chaine : Comme dans tout art méconnu du grand public, le Feng Shui porte son lot d’idées reçues. L’une d’elles consiste à croire que l’on ne peut pratiquer le Feng Shui sans utiliser une boussole. C’est évidemment faux. En effet, le Feng Shui de la Forme est le plus ancien système d’aménagement et il a perduré jusqu’à nos jours en grande partie dans le système tibétain, d’une grande subtilité et d’une grande efficacité, introduisant une notion remarquable : la psychologie de l’habitat. La nécessité d’une compréhension profonde de l’environnement, proche de la sensitivité, a poussé les praticiens à développer des méthodes avec un support technique, celui de la boussole, occultant par là même les analogies entre l’individu et sa maison dans leur globalité (tangible et subtile). Ceci est regrettable car les méthodes de la boussole et de la forme ne sont pas compatibles ni même complémentaires puisque les repères changent.Fort heureusement le Feng Shui de la Forme connaît une résurgence de nos jours. Cet engouement s’explique par sa praticité, son adaptabilité au mode de vie occidental, son efficacité à produire des changements et la simplicité de sa mise en œuvre.Une maison parfaitement Feng Shui, cela n’existe pas car il y aura toujours des pièces d’évacuation (symbole de perte d’énergie, comme les WC) dans une maison.Dans la pratique, lorsque l’expert Feng Shui entre dans une habitation, il y repère immédiatement les causes de disharmonie dans tel ou tel domaine de vie. Il faut bien comprendre que notre décoration et notre agencement sont le reflet de notre psychisme et non pas le fruit du hasard. « Dites-moi où vous habitez et je vous dirai ce que vous vivez, ce à quoi vous aspirez, et ce que vous attirez dans votre vie. »Pourquoi ? Parce que l’organisation spatiale de votre intérieur est le reflet exact de votre intériorité. Votre agencement d’intérieur exprime vos intentions conscientes et subconscientes, vos aspirations par rapport à la vie.Vous l’aurez compris : la psychologie de l’habitat est le nerf sensible de l’aménagement Feng Shui.

Spécialiste de l’aménagement d’intérieur pour les particuliers et les professionnels, Marc Chaine est Consultant en Feng Shui chez Bonfengshui.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 73 = 77

error: Content is protected !!