http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

L’investissement immobilier reste l’un des domaines les plus porteurs lorsqu’il s’agit de créer une affaire génératrice de revenus. En Belgique, ce secteur a connu une hausse de 11 % par rapport à l’année 2020 et révèle un engouement certain des investisseurs.

Toutefois, il est important de connaître cette activité dans sa totalité avant de s’y lancer, pour ne pas connaître un échec cuisant. Pour cela, découvrez ici 4 astuces à connaître avant d’investir dans l’immobilier.

L’état actuel du marché de l’immobilier en Belgique

La filière immobilière consiste principalement à l’achat ou la construction d’un bien (appartement, immeuble, maison) pour le revendre ou le mettre en location. En Belgique, ce secteur est en effervescence depuis quelques années et on constate un pic d’inflation majeur au premier trimestre de 2021. Celui-ci est caractérisé par un taux d’inflation record de 6,7 % constaté sur les prix des logements.

Toutefois, cette croissance est différente en fonction du type de logement. Pour les nouveaux immeubles, l’inflation est de 4,5 % tandis que celle des anciennes constructions affiche un surprenant taux de 7,6 %.

Cette hausse est principalement une conséquence des confinements provoqués par la pandémie mondiale qui sévit actuellement. Les exigences des clients ont changé, car une grande majorité recherche désormais des logements souvent plus grands, disposant d’une terrasse, d’une cour, d’un jardin ou d’un balcon. Certains recherchent aussi un pied à terre pour pouvoir changer d’environnement quand ils le souhaitent. Ainsi, les biens immobiliers de tous types quasiment ont pris beaucoup de valeur, car plus un bien est demandé, plus il est rare et cher. C’est la loi de l’offre et la demande.

Acquérir un logement est alors un vrai défi, où les clients sont généralement contraints de payer le prix fort sans marchander l’offre du propriétaire pour pouvoir acquérir un bien immobilier. Parfois, certains surenchérissent et proposent une somme supérieure à la proposition qui est faite, car le bien ira généralement au plus offrant.

Certains acquéreurs se permettent aussi d’acheter des biens sans pour autant visiter le logement ciblé, juste pour ne pas rater l’opportunité. Par ailleurs, bien que les sommes demandées deviennent de plus en plus élevées, le retour sur investissement reste très intéressant.

Adhérez à un club spécial pour des investissements immobiliers réussis

Tel que le marché de l’immobilier se présente en Belgique, il dégage une forte attractivité pour les investisseurs et toutes personnes qui souhaitent générer des revenus. La demande de logements à louer est forte et insatisfaite, ce qui est caractéristique d’une opportunité d’affaires. Toutefois, il est très facile de faire des erreurs de placements qui peuvent impacter très négativement vos ressources financières : ainsi, être formé pour l’investissement immobilier est nécessaire avant de se lancer. Pour cela, il est recommandé de s’inscrire à un club dont la spécialité est la filière immobilière. Avec les conseils et astuces fournis par les professionnels de cette structure, réussir vos investissements immobiliers est beaucoup plus facile.

Ce type de club repose principalement sur 3 axes majeurs pour accompagner les membres qui le composent. Il s’agit en l’occurrence :

  • des ateliers et formations,

  • d’une communauté forte et de moments de partage,

  • de l’existence d’un réseau et de biens hors marché (non visibles sur les annonces).

Les ateliers et formations ont pour but de vous communiquer le maximum d’informations nécessaires pour que vous puissiez vous lancer avec succès dans l’immobilier. L’aspect communauté permet de vous donner l’assurance nécessaire pour passer à l’action et investir. Le réseau offre la possibilité aux adhérents du club de bénéficier d’une grande variété de contacts, pour accélérer le développement de leur affaire.

Généralement, l’adhésion se fait soit suivant un mode basique ou une souscription VIP sur 12 mois. Elles donnent chacune droit à des versions différentes des 3 piliers mentionnés ci-dessus, avec l’abonnement VIP qui contient l’offre la plus complète.

formation club immobilier

Choisissez bien votre club d’investisseurs immobiliers

Il est recommandé de bien choisir son club pour obtenir les résultats souhaités. Assurez-vous que la structure soit mise en place par des investisseurs immobiliers experts et qui gagnent effectivement de l’argent grâce à leurs investissements. Cela est nécessaire, car le formateur ou conseiller doit avoir lui-même fait l’expérience de votre situation actuelle. Il doit connaître les peurs ou blocages qui vous empêchent de passer à l’action.

Assurez-vous également que le club ne soit pas trop bondé de monde et que la qualité soit au centre du recrutement des adhérents. C’est d’une importance capitale pour que l’expérience puisse effectivement vous transformer. Les investisseurs en quête de formation et de conseils doivent être particulièrement motivés. Pour cela, il est nécessaire qu’un formulaire soit rempli en prélude à l’inscription et que les profils soient triés avec soin pour sélectionner les meilleurs investisseurs potentiels.

De plus, la communauté affiliée au club doit être très solidaire et engagée envers ses membres. Sans le partage, la coopération et l’entraide, elle ne sera que peu utile pour le nouvel investisseur que vous êtes. Il est nécessaire que des événements soient organisés pour permettre aux membres du club de se retrouver pour interagir et tisser des liens forts. Il peut s’agir de croisières en bateau ou de sessions d’initiation au golf.

Enfin, le club doit vous permettre d’accéder à des professionnels compétents : avocat, fiscaliste, architecte, ouvriers… Ils sont indispensables tout au long de votre carrière d’investisseur, pour produire les meilleurs résultats possibles.

Considérez les avantages offerts par l’investissement dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier présente de nombreux avantages qu’il convient de rappeler. Il permet dans un premier temps de créer un patrimoine tangible et durable. Posséder un appartement à louer ou un immeuble est l’un des meilleurs moyens de ne pas perdre son argent.

De plus, l’immobilier ne subit pas une dépréciation rapide. Il peut être remis au goût du jour grâce à des travaux de rénovation et générer des revenus sur de très grandes périodes. La rentabilité est quasiment garantie.

L’investissement dans l’immobilier permet alors de gagner plus d’argent grâce à la mise en location de biens. Ces gains peuvent servir à financer l’acquisition d’un logement pour servir de résidence principale ultérieurement. C’est également un bon moyen de proposer un espace à louer pour vos proches, à un tarif très avantageux. Cela est possible grâce à la Loi Pinel.

Enfin, la demande de logements est en hausse constante et l’économie belge est dynamique. La clientèle est disponible en abondance et la fiscalité est très clémente envers les entrepreneurs, car il n’existe pas d’impôts sur les fortunes.

investissement immobilier

L’essentiel à retenir pour investir dans l’immobilier

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour un investissement immobilier. Il s’agit de :

  • l’investissement locatif pour des biens à destination des particuliers,

  • l’immobilier d’entreprise,

  • l’investissement à l’étranger,

  • le recours à une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier),

Toutefois, quel que soit le projet que vous ambitionnez de développer, il est souvent nécessaire de recourir à un prêt bancaire pour le financer. Bien que ces institutions soient assez réceptives en ce qui concerne les demandes de financement, il est souvent indispensable de prouver la viabilité de vos projets à l’aide de calculs précis.

Pour cela, il est nécessaire dans un premier temps de bien définir vos mensualités. Déterminez de façon exacte la somme nécessaire à l’acquisition du bien immobilier ciblé. Prenez en compte tous les aspects les plus importants tels que le prix du logement et les frais annexes. Ensuite, déduisez-en votre apport personnel et vous obtiendrez ainsi le montant à emprunter auprès de la banque.

Il est recommandé de financer partiellement le projet de votre poche, car cela réduit le risque pris par l’institution financière et donne du crédit à votre demande. Il existe des simulateurs en ligne pour vous aider à faire une estimation de vos mensualités.

Pour les investissements locatifs, le rendement brut et net de votre projet est un point clé sur lequel la banque se penchera. Obtenez une estimation de la valeur locative du bien désiré par un professionnel et faites établir une attestation.

Calculez ensuite le loyer brut et celui qui est net, après déduction des charges. Ces dernières n’étant pas fixes, la banque ou l’organisme prêteur considérera une somme équivalente à 30 % de la valeur locative pour définir le loyer net. Vos mensualités ne doivent alors pas excéder ce montant pour que votre projet soit recevable.

Assurez-vous par ailleurs de trouver le meilleur rendement locatif pour votre investissement. Il s’agit du ratio entre les revenus générés par le bien locatif et son prix d’achat. Il doit être compris entre 5,5 % et 8 % pour que votre investissement puisse être vraiment intéressant. Selon l’ampleur et le développement de vos investissements, vous pourriez aussi envisager de créer une entreprise dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 53 = 55

error: Content is protected !!