http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

On retrouve tous les jours un nombre considérable d’offres d’achat et de vente de maisons. Mais pour s’assurer de rapidement vendre son bien, il est important de fixer un juste prix. Que faut-il considérer pour évaluer le prix d’une maison ? Voici trois astuces pour vous accompagner dans cette démarche.

Faire appel à des professionnels

De toute évidence, rien ne peut remplacer l’avis d’un professionnel dans l’achat de votre bien immobilier. Pour faire une estimation précise du prix d’une maison, n’hésitez donc pas à solliciter un expert. Un agent immobilier est certainement l’homme qu’il vous faut !

Avec sa grande expérience et sa maîtrise du marché de l’immobilier, ce dernier vous aidera à fixer le meilleur prix. Vous pouvez en trouver sur https://www.bdlpromotion.fr. Il peut également servir d’intermédiaire entre vous et les vendeurs si vous êtes dans la posture d’un acheteur. Cela vous garantit d’acheter vos biens à un meilleur prix.

Être attentif aux annonces et les analyser


Pour évaluer le prix d’un bien immobilier, il faut déjà se renseigner sur les prix pratiqués sur le marché. Pour ce faire, il est indispensable de s’informer des différentes annonces de logements publiées. Il est également recommandé de faire attention au temps que les différents biens mettent à trouver un preneur.

Dans la pratique, les maisons surévaluées ont souvent du mal à se vendre dans les délais. À l’opposé, les maisons mises en vente à un prix raisonnable sont très rapidement vendues. Cette petite analyse vous permettra d’avoir une idée plus claire des prix raisonnables.

Considérer les atouts et les défauts du logement

Afin de mieux estimer le prix d’une maison, il est impératif de considérer ses atouts et ses défauts.

Les atouts à considérer

Les atouts majeurs à considérer sont la localisation, le plan et les équipements.

La localisation

La situation géographique d’un bien immobilier influe énormément sur son prix de vente. En effet, une maison située dans une zone périphérique coûtera beaucoup moins cher qu’une maison en plein centre-ville. De même, les logements situés dans des zones résidentielles reviennent un peu plus chers que les autres.

Le plan et les équipements

Toutes les maisons ne se valent pas. Certaines sont plus grandes, d’autres plus petites, etc. C’est pourquoi, pour évaluer le prix d’une maison, il est essentiel de considérer son plan. Outre cela, on conseille aussi de prendre en compte les équipements.

Par exemple, une terrasse pourrait entraîner une augmentation à hauteur de 20 % de la valeur du bien. Il en est de même pour l’ascenseur dans les grands bâtiments, qui peut rajouter une véritable plus-value. 

Faire attention aux défauts de la maison

Si les atouts peuvent expliquer la hausse du prix d’un bien, les défauts quant à eux peuvent rapidement le dévaloriser. En effet, quand il est question d’un appartement au cœur d’un immeuble, tout logement au rez-de-chaussée coûte 15 % à 20 % moins cher que le prix traditionnel. Aussi, une mauvaise orientation de la maison peut également réduire la valeur du bien. Par exemple, une maison orientée nord pourrait réduire de 5 % le prix du bien immobilier.

En outre, la valeur du logement peut aussi être réduite par l’environnement. C’est notamment le cas lorsqu’il se situe dans un endroit fortement exposé aux nuisances sonores. En général, cela peut lui faire perdre 5 à 10 % de sa valeur. Cela s’observe aussi quand la maison offre une vue sur un lieu sombre ou peu attractif. Elle en perd souvent 10 % de sa vraie valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 7