http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Le secteur du bâtiment ne connaît pas de baisse drastique d’activité malgré la crise sanitaire. Selon Pôle Emploi, il y a eu 212 420 projets de recrutement dans ce domaine en 2020, ce qui est considérable. Mieux, à la fin mai 2021, l’agence pour l’emploi comptabilisait déjà pour ce début d’année 217 610 projets de recrutement dans divers métiers de la construction. Ces chiffres indiquent clairement la bonne santé du secteur du bâtiment, et surtout les opportunités qu’ont les artisans de trouver des projets intéressants. Ainsi, de nombreuses personnes envisageant une reconversion professionnelle pensent au domaine de la construction. Du côté des particuliers, il est ainsi plus facile de trouver un artisan pour un projet de rénovation ou de construction. Voici une liste des artisans du bâtiment les plus sollicités en France actuellement.

Le maçon

La maçonnerie est un domaine dans lequel les artisans ne manquent généralement pas d’offres. Fondamental dans le secteur de la construction, le métier de maçon est accessible avec un CAP Maçon, un CAP Constructeur en béton armé, un Bac pro interventions sur le patrimoine bâti ou un Bac pro technicien du bâtiment. Remarquons tout de même que certains maçons sont des ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment, mais parfaitement expérimentés.

Quoi qu’il en soit, le maçon est le premier artisan qui intervient sur un chantier de construction. Il a notamment pour missions d’ériger les fondations, de monter les murs, de créer des ouvertures (portes et fenêtres), d’installer les cloisons et de poser des panneaux préfabriqués. Le métier de maçon peut avoir quelques déclinaisons. Il y a ainsi le coffreur boiseur, qui est un maçon spécialisé dans l’usage du béton armé. Son intervention s’accentue au niveau des fondations et des dalles. Au moment de choisir votre maçon, vous devez donc vous assurer qu’il possède effectivement les diplômes justifiant sa spécialisation.

Le menuisier et l’ouvrier de l’agencement et de l’isolation

Les menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation sont très sollicités dans le secteur de la construction. Leur rôle est essentiel pour rendre habitable et confortable un bâtiment puisqu’ils fabriquent et installent notamment les portes, fenêtres et les parquets. Ils s’occupent également des boiseries à l’intérieur du bâtiment et de l’aménagement de la cuisine et de la salle de bains. L’artisan n’est certes pas tenu d’avoir le Bac pour exercer le métier de menuisier et d’ouvrier de l’agencement et de l’isolation. Il lui faudra tout de même au moins obtenir, en deux ans de formation, un CAP Menuisier qui lui permettra d’accéder aux nombreuses demandes sur le marché.

Si vous recherchez un menuisier qualifié pour votre projet de construction ou de rénovation, veillez à vous tourner vers un professionnel du bâtiment. Dans cette optique, n’hésitez pas à consulter un site de mise en relation des professionnels et des clients ou un annuaire qui vous aide à trouver un artisan qualifié dans le domaine spécifique recherché. Vous pourrez ainsi disposer de plusieurs contacts et comparer plusieurs devis avant de faire votre choix en toute connaissance de cause.

recherche artisan travaux bâtiment

Le couvreur-zingueur

Le couvreur est également un artisan très présent sur les chantiers de construction et de rénovation. Spécialiste de la toiture, il pose les matériaux nécessaires à la construction des toits. Il se charge également de l’entretien et de la réparation de la toiture. D’après Pôle Emploi, il existe 10 080 projets de recrutement pour les couvreurs en France, en 2021.

Un artisan peut exercer ce métier avec un BP/CAP Couvreur ou un BP/CAP Étanchéité du bâtiment et travaux publics. Diverses formations lui permettent d’accéder à ces diplômes. Vous devez donc vous assurer que l’artisan sollicité sur votre chantier possède effectivement ces diplômes, avant de l’engager. Le toit étant une composante essentielle de tout bâtiment, il est primordial qu’il soit posé dans le respect des règles et des normes de sécurité.

Le plombier-chauffagiste

La plomberie est un domaine clé du secteur du bâtiment. Le plombier est appelé à installer, entretenir et réparer les canalisations. Il est également compétent pour poser et réparer les équipements sanitaires tels que les baignoires, les robinetteries et les compteurs. Il est possible de devenir plombier avec un CAP Installateur de sanitaire, un CAP Installateur thermique, un Bac professionnel ou un BTS Génie sanitaire. De nombreux étudiants choisissent l’option d’une formation de plombier couplée à celle de chauffagiste. Ainsi, en tant que futurs plombier-chauffagiste, ils ont plusieurs cordes à leur arc.

Les chiffres (15 920 projets de recrutement en 2021) montrent combien les plombiers-chauffagistes sont demandés sur les chantiers de particuliers et de professionnels. Pour vos besoins en plomberie, c’est donc idéalement vers les plombiers-chauffagistes que vous devrez aussi vous tourner. Cette option vous évitera de devoir solliciter deux différents artisans, s’il s’avère par exemple que le problème survenant dans votre bâtiment touche à la fois aux installations de plomberie et à celles du chauffage. Cela dit, la plomberie est un secteur particulièrement sensible. Idéalement, fiez-vous donc à un artisan qui vous est recommandé par un proche et dont la qualité des prestations est donc déjà connue.

Le peintre en bâtiment

Le peintre intervient lorsque le bâtiment est déjà construit. Professionnel chargé des travaux de finition, il donne au bâtiment un aspect attrayant. À cette fin, il décape les cloisons et bouche les petits trous sur les murs avant de les peindre. Il s’occupe également de la peinture des plafonds. Outre la construction, le peintre en bâtiment est également demandé sur les projets de rénovation. Son rôle est important pour la mise en valeur d’un logement ou d’un immeuble. Il pourra vous conseiller sur la décoration intérieure en vous indiquant par exemple quelle couleur de peinture murale privilégier pour une chambre ou pour un salon.

Par ailleurs, si vous avez un projet de vente d’une maison ou d’un appartement, n’hésitez pas à faire appel à un peintre en bâtiment afin de mettre en valeur votre bien et de mettre toutes les chances de votre côté avant la transaction. Vous pourrez trouver l’artisan qu’il vous faut en explorant les annuaires d’offres et de demandes dans le métier. Vous devrez vous assurer que le professionnel possède au moins un CAP Peintre applicateur de revêtements. En outre, n’hésitez pas à lui demander des photos de finitions qu’il a déjà réalisées, vous pourrez ainsi juger si son travail vous offrira la finesse que vous recherchez.

Le plâtrier

Comme le peintre, le plâtrier intervient pour les travaux du second œuvre dans un bâtiment. Son métier consiste à appliquer des enduits sur les plafonds et les cloisons. Il construit également des cloisons en carreaux de plâtre. Souvent appelé plâtrier-plaquiste, il embellit l’intérieur et l’extérieur des bâtiments avec des décorations originales. Il est très sollicité pour les projets de construction ou de rénovation, parce que la plâtrerie offre d’énormes possibilités de décoration. Pour exercer le métier, il faut avoir l’un des diplômes ci-après :

  • CAP Métiers du plâtre et de l’isolation
  • CAP Staffeur ornemaniste
  • MC Plaquiste
  • BP Métiers du plâtre et de l’isolation
  • Bac pro Aménagement-finition du bâtiment
  • BTS Aménagement-finition

En tant que plâtrier-plaquiste, l’artisan peut travailler en indépendant ou au sein d’une entreprise de construction. Si pour de petits projets, la sollicitation d’un indépendant devrait être largement suffisante, l’idéal est par contre de faire appel à une entreprise dans le cadre de gros travaux. En cas de problème, vous avez ainsi toute une structure à laquelle vous pouvez adresser des réclamations, plutôt qu’une seule personne physique.

Le serrurier-métallier

Artisan compétent pour fabriquer, poser et réparer serrures, clés et gonds, le serrurier est un maillon central du secteur du bâtiment. Son métier a d’ailleurs évolué au fil du temps. Ainsi, le serrurier-métallier est désormais un professionnel qui intervient sur tous les types de constructions métalliques. De la charpente aux portes, en passant par les fenêtres et la véranda, il travaille sur diverses structures. Il prend des mesures, dessine son ouvrage et effectue la découpe, l’ajustement et la soudure. Il finit par poser l’ouvrage.

Maîtrisant la ferronnerie d’art, le serrurier-métallier apporte de l’esthétique aux parties métalliques du bâtiment. Étant donnée la demande, il y a peu d’artisans dans le métier. En outre, en raison d’une réglementation quelque peu floue, de nombreux amateurs de bricolage peuvent malheureusement facilement se prétendre serruriers. Vous devrez donc être très vigilant au moment de choisir un serrurier.

Dans l’idéal, ce dernier doit posséder un CAP spécialisé, un Bac Pro Ouvrages du bâtiment – option métallerie, ou encore un BP Métallier. Ensuite, accordez la priorité à un serrurier qui a pignon sur rue dans votre zone de résidence ou non loin, vous pourrez ainsi vous rapprocher de lui si vous constatez plus tard des défauts au niveau de vos serrures. Enfin, ayez toujours le réflexe de demander plusieurs devis, vous éviterez ainsi le risque de surfacturation qui est relativement fréquente dans le secteur.

L’électricien du bâtiment

L’électricité étant indispensable pour qu’un bâtiment soit prêt à l’usage, l’électricien du bâtiment tient bien entendu une place prépondérante dans tout projet de construction. Il est spécialisé dans les travaux d’installation électrique, de raccordement d’appareils et de distribution électrique dans les bâtiments. Il est sollicité pour installer des systèmes électriques dans les habitations, les bureaux et les bâtiments industriels. Vous pouvez également faire appel à lui pour un projet de rénovation énergétique qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie.

Pour devenir électricien du bâtiment, il faut un CAP Réalisation d’ouvrages électriques ou un Bac pro électrotechnique. Il vous faudra vérifier que l’artisan auquel vous faites appel possède l’un de ces diplômes. De même, assurez-vous qu’il ait une certaine expérience et qu’il ait par exemple déjà travaillé en entreprise. Une installation électrique mal effectuée peut rapidement entraîner un accident domestique, il est donc essentiel que vous collaboriez avec un électricien du bâtiment vraiment fiable.

Le conducteur de travaux

Le conducteur de travaux est un professionnel très demandé pour l’exécution de projets de construction. Son rôle sur le terrain est de s’occuper de l’organisation du chantier. Il s’assure du respect des contraintes de maintenance, telles que le délai de construction. Il assure la gestion des ressources humaines, techniques et financières.

De même, il tient à ce que la construction s’effectue dans le respect de la réglementation. Généralement, les conducteurs de travaux sont employés par des entreprises de construction. Compte tenu de la polyvalence, de la rigueur et de la capacité d’organisation qu’exigent ce métier, un BTS Bâtiment ou un DUT Génie civil est nécessaire pour l’exercer. Notez qu’un bon conducteur de travaux doit également être à l’écoute des demandes du maître d’ouvrage. Durant vos premiers échanges, veillez donc à vérifier la capacité d’écoute et la disponibilité du conducteur de travaux, avant de l’engager pour votre projet de construction ou de rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − = 13

error: Content is protected !!