http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
plateforme crowdfunding immobilier

Vous êtes intéressé par le crowdfunding immobilier, ce mode de financement collaboratif qui consiste à lever un capital d’investissement via internet, auprès de nombreux contributeurs. Seulement, vous vous interrogez sur la plateforme de crowdfunding immobilier à choisir. Découvrez ici, une liste de paramètres décisionnels qui vous orienteront.

La plateforme de crowdfunding immobilier respecte-t-elle la réglementation ?

La plateforme de crowdfunding immobilier qui vous intéresse, est-elle en règle avec les dispositions légales ? La réponse à cette question est un préalable indispensable. Elle rassure que l’opérateur est officiellement reconnu par les services en charge de la sécurité des investissements. Dans chaque pays, les activités d’intermédiation financière sont encadrées par des dispositions légales strictes.

En France, les opérateurs du financement contributif immobilier sont sous la tutelle de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). L’activité de conseil de toute plateforme de crowdfunding immobilier est régie par deux dispositions réglementaires, que sont :

  • L’agrément de Conseil en Financement participatif (PIF) ;
  • L’agrément d’intermédiaire en Financement Participatif (IFP)

L’observance de ces prescriptions par un opérateur de financement participatif lui confère un statut officiel. Pour s’assurer de l’enregistrement d’un opérateur au titre d’intermédiaire légal, il faut vérifier son immatriculation sur le site de l’ORIAS. L’ORIAS détient le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. Mais cela suffit-il pour engager son épargne ?

Qui collecte l’épargne des investisseurs de la plateforme ?

Non, l’agrément ne suffit pas pour engager son épargne auprès d’une plateforme de crowdfunding immobilier. Cet article renseigne d’ailleurs sur d’autres dispositions à prendre avant tout investissement. Parmi elles, s’assurer que l’opérateur est associé à un acteur habileté à collecter de l’épargne. En effet, un intermédiaire financier n’a pas vocation à collecter l’épargne. Pour opérer, il doit donc s’associer les services d’une société de paiement.

Quelle est la ressource humaine de la plateforme ?

Quel est le personnel de la plateforme ? Est-il constitué d’experts avérés ? Quels sont leurs parcours ? Ces interrogations déterminent la compétence de la plateforme à appréhender les variables administratives, juridiques et économiques qui entourent chaque projet.

Une plateforme de crowdfunding immobilier experte et expérimentée connait le marché, et dispose des aptitudes professionnelles requises pour protéger l’épargne de ses investisseurs. Pour se documenter sur l’équipe technique d’une plateforme, c’est facile ! Sur le site internet de chaque plateforme, une rubrique indicative renseigne sur la formation et le parcours professionnel de chacune des personnes qui occupent des postes stratégiques.

Quelles informations donne la plateforme sur le promoteur ?

La décision d’investissement d’un contributeur est motivée par une donnée capitale : l’information. La seule entité habileté à mettre à sa disposition ladite information est la plateforme. Du coup, il est attendu de la plateforme de crowdfunding immobilier, sur chaque projet, une information transparente, claire et honnête sur la capacité financière du porteur du projet immobilier qu’elle recommande.

Il s’agit notamment d’informer sur les garanties juridiques, administratives et financières qui entourent le projet. La prédisposition d’une plateforme à divulguer spontanément l’intégralité des informations financières sur chacun de ses projets témoigne de sa fiabilité.

Quelles sont les performances de la plateforme ?

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) exige des plateformes qui exécutent des transactions, qu’elles fassent une déclaration détaillée, complète et exacte de leurs transactions au régulateur. Ce reporting renseigne sur le nombre de projets financés par la plateforme de crowdfunding immobilier, ainsi que les volumes, les retards, les rendements et les taux de défaut.

À propos du taux de défaut, c’est un indicateur majeur qui informe sur les performances de la plateforme. Plus il est faible, plus la plateforme est crédible et offre des gages de réussite aux investisseurs.

Quel est le capital d’entrée minimum ?

Quel est le ticket d’entrée pour la participation et le rendement qu’il génère ? 100 euros, 1000 euros, 5000 euros…, l’investissement minimum exigé varie d’une plateforme à une autre. Il revient donc au contributeur de choisir un ticket d’entrée selon son portefeuille.

Choisir sa plateforme de crowdfunding immobilier, en croisant ces différentes données favorise une décision objective. Pour des renseignements complémentaires susceptibles d’éclairer le choix d’une plateforme de financement participatif immobilier, le site de l’Autorité des Marchés Financier peut être aussi très utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 79 = 84

error: Content is protected !!