http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
financer-achat-bien-quand-credit-en-cours

Quelles options pour emprunter avec un crédit en cours ?

Acheter ou construire une maison, créer ou reprendre une entreprise… voilà autant de projets pour lesquels l’on peut avoir besoin d’un prêt bancaire. Mais comment procéder lorsqu’on est débiteur d’un crédit toujours en cours ? Découvrez dans cet article les différentes options pour financer l’achat d’un bien immobilier quand on a déjà un crédit en cours.

Le cumul de crédit

La première possibilité qui s’offre à vous lorsque vous avez besoin d’emprunter de l’argent alors que vous avez déjà un crédit en cours, c’est d’en prendre un nouveau. Pour cela, il faut remplir certaines conditions. En effet, une personne souhaitant souscrire à un prêt immobilier ne peut dépasser le taux d’endettement de 33 %, c’est-à-dire que les mensualités de ses crédits ne peuvent être supérieures au tiers de ses revenus nets de charge. Il faut donc avoir un revenu stable. En particulier, les établissements bancaires préfèrent traiter avec les salariés ayant un contrat à durées indéterminées.

En outre, plus vous accumulez de dettes, plus vous présentez des risques de surendettement. Vous devez donc nécessairement comparer les offres avant de souscrire. Vous pouvez à cet effet compter sur les comparatifs disponibles gratuitement en ligne.

Le lissage de prêt

Cette option consiste à regrouper ses crédits afin de mieux en assumer les mensualités. Autrement dit, ce moyen pour emprunter avec un crédit en cours revient à unifier ses crédits en un seul ne comportant qu’une unique mensualité. Cela vous permet de ne pas accumuler le coût effectif des deux emprunts. Selon une étude réalisée par Partners-finances.fr, les personnes ayant effectué un regroupement de prêts ont bénéficié en moyenne d’une baisse de 36 % de leurs mensualités. Cependant, en contrepartie, le coût total du crédit augmente puisque vous payerez plus d’intérêts.

En pratique, le principe de cette option consiste à appliquer une mensualité constante pour toute la durée du prêt. Le plus souvent, la part consacrée au remboursement du crédit est initialement plus faible afin de faciliter en premier lieu le remboursement du prêt à la consommation. Ensuite, une fois que vous avez entièrement remboursé votre premier emprunt, la totalité de votre mensualité sera consacrée à votre prêt immobilier restant. Il faut alors s’attendre à une augmentation des intérêts compte tenu du rallongement de la durée de l’emprunt.

La renégociation du crédit en cours

Si vous voulez souscrire à une nouvelle offre de crédit pour la réalisation de votre projet immobilier, pensez aussi à renégocier votre prêt en cours. Cette option pourra vous permettre de réduire vos mensualités et donc de dégager des fonds et une marge pour un nouvel emprunt. Si vous souhaitez souscrire le nouveau crédit immobilier auprès d’une nouvelle banque, sachez que la renégociation quant à elle ne peut être faite qu’auprès du banquier en charge de la gestion du prêt en cours. Pour rappel, la renégociation de crédit immobilier ne s’obtient que sur demande et après quelques jours d’étude approfondie de votre situation financière.

Le rachat de crédit

Si vous avez déjà un crédit non remboursé et que vous avez besoin d’un nouveau, vous pouvez demander un rachat du crédit en cours afin de dégager des fonds et de délisser les recouvrements. Non seulement cette option offre une gestion optimale des mensualités et une réduction des charges et risques de surendettement, mais également elle permet de prétendre à un nouveau prêt. Pour le rachat de crédit, il est possible d’obtenir une meilleure offre de la part d’une banque différente de la vôtre. Une fois encore, les comparatifs gratuitement disponibles en ligne vous seront d’une précieuse aide.

Le co-emprunt

Il est également possible d’opter pour un co-emprunt si vous voulez améliorer votre profil emprunteur afin de négocier une meilleure offre de financement pour votre projet immobilier. Il s’agit de vous endetter avec une autre personne qui s’engagera sur une quote-part de la dette et des mensualités ; ce qui rassure davantage la banque de votre capacité de solvabilité. Avec cette option, vous boostez votre capacité d’endettement bien que vous ayez déjà un crédit en cours. Cependant, votre co-emprunteur doit être une personne de confiance, solvable et qui, contrairement à vous, n’a aucune dette en cours.

Le prêt relais

Vous êtes déjà débiteur d’un crédit bancaire, mais vous avez découvert une meilleure affaire que vous ne souhaitez pas manquer ? Vous pouvez, sous certaines conditions, changer la destination de votre prêt. C’est en cela que consiste le prêt relais. Pour en bénéficier, le bien immobilier que vous souhaitez acheter doit avoir une valeur monétaire supérieure au montant restant à rembourser pour votre dette. De plus, votre crédit ne devra pas être entamé à plus de la moitié. Pour cette option, vous devez vous adresser à votre banque et fournir les nouveaux justificatifs.

Le prêt familial

Cette dernière option est une alternative intéressante pour vous qui n’êtes pas apprécié par les banques. En effet, le prêt familial consiste à emprunter de l’argent chez des particuliers notamment les membres de sa famille ou chez ses proches. On a recours à ce genre de prêt lorsqu’on n’est pas éligible aux prêts à la banque. Le plus grand avantage du prêt familial est qu’il est possible qu’il ne soit pas assujetti à des taux d’intérêt.

Cependant, pour votre sécurité, peu importe le capital, veillez toujours à l’établissement d’un contrat de prêt qui doit obligatoirement mentionner le montant emprunté, les taux lorsque c’est prévu, les mensualités, les modalités de paiement, les recours possibles en cas de non-respect des clauses, etc. Particulièrement, lorsque le montant emprunté dépasse 1 500 euros, l’enregistrement et la signature par un notaire sont requis pour la validité du contrat devant la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

60 − 54 =

error: Content is protected !!