http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
construction torchis avantages inconvénients

La construction en torchis est très ancienne. Offrant de nombreux avantages, elle connaît un regain d’intérêt. Comment faire une construction en torchis, quelques conseils

Construction en torchis, qu’est-ce que c’est ?

La construction en torchis est une technique ancienne utilisée par les Celtes depuis le néolithique. Ce type de construction a connu son apogée au Moyen-âge et est resté une méthode très prisée jusqu’au 18e siècle sur les territoires germanophones.

Le torchis est un mélange de terre argileuse, de bourre, de paille et d’autres matériaux tels que graviers, sable, chaux, brindilles… La terre est utilisée comme matrice, laquelle est renforcée par les fibres végétales. Le torchis est appliqué sur un clayonnage de bois souple ou de lattes, reposant sur une charpente en bois.

Construire en torchis, quels avantages ?

La construction en torchis apporte de nombreux avantages que nous vous listons ci-dessous :

  • Écologique; constitué de terre et de produits naturels, la construction en torchis revêt un caractère 100% écologique, provoquant aucun méfait sur l’environnement ou la santé des habitants du bâtiment. Construire en torchis permet de s’inscrire dans une démarche de développement durable
  • Isolation; le torchis se présente comme un bon isolation phonique et thermique du bâti
  • Coût réduit; de nombreuses constructions en torchis sont à ce jour envisageable (petite maison, cabane, remise, abri de jardin, poulailler, pool-house) pour un coût peu élevé voire nul
  • Esthétique et solide

Construction en torchis, comment faire ?

La construction en torchis est souvent pratiquée en auto-construction. Comment faire une construction en torchis? Voici quelques conseils.

  • Commencez par monter la charpente. Creusez sur environ 50 cm pour que les poutres puissent bien tenir. Fixez les palettes aux poutres à l’aide de clous ou de vis.
  • Fabriquez votre torchis avec de la terre argileuse, de la paille, de la chaux et du sable.

Comptez trois applications :

  1. Appliquez sans la lisser la première couche de torchis. Celle-ci est composée d’argile, de paille, de chaux et de sable. Au bout de quelques jours, votre mur va se fissurer, l’application des couches suivantes résoudra ce problème
  2. La deuxième application sera composée des mêmes éléments, mais cette fois, utilisez moins de paille. Lissez en comblant les crevasses
  3. Utilisez pour la troisième application un lait de chaux soit de l’eau, de la chaux et un peu d’argile. Cette dernière étape va rendre le mur plus résistant et imperméable

Cette méthode de construction à la fois économique et écologique ne vous coûtera pas grand-chose. Optez pour une toiture en bois superposé ou en tuiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 + = 41

error: Content is protected !!