http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
qui paie frais courtier prêt immobilier

Pour souscrire un prêt immobilier auprès d’une Institution bancaire agréée, il est important de faire recours à un courtier spécialisé. Le courtier en crédit immobilier vous permettra de gagner du temps et de souscrire à une offre qui cadrera parfaitement avec votre situation. Vous envisagez de faire appel à cet expert, et vous souhaitez savoir si vous devrez supporter totalement sa rémunération ? Sachez que cela dépendra du type de courtier auquel vous aurez confié votre projet.

Le courtier traditionnel

La majorité des personnes qui projette de demander un prêt immobilier font appel aux courtiers traditionnels. Il s’agit de professionnels qui exercent leurs missions pour le compte d’une agence spécialisée. Les courtiers en agence ont le mérite de proposer une solution de proximité. Le mode de travail de ces experts est assez classique. En effet, pour solliciter leurs services, vous devrez prendre un rendez-vous physique afin de détailler les spécificités de votre projet. Vous remettrez ainsi au professionnel les documents et pièces nécessaires afin qu’il puisse constituer votre dossier de demande de prêt. L’avantage à consulter ce type de courtier est qu’il vous accompagnera durant tout le processus.

La rémunération perçue par ce type de courtier est bien encadrée par la réglementation. Les courtiers en agence ont auprès des banques ou institutions de crédit, un statut d’apporteurs d’affaires. Ils sont de ce fait rémunérés par la banque auprès de laquelle ils perçoivent une commission. Celle-ci est plafonnée à 3 000 euros, mais elle est généralement comprise entre 0,5 et 0,8 % du prêt souscrit. Toutefois, en complément de la rémunération bancaire, ils perçoivent auprès du client un montant correspondant aux honoraires. Généralement, les frais d’un courtier en prêt immobilier représentent 1 % du montant total emprunté. En résumé, le courtier traditionnel perçoit une rémunération auprès du client (1 % du montant emprunté) et de la banque (0,5 à 0,8 % comme commission).

Le courtier en ligne

Cette section concerne essentiellement les personnes qui effectuent une demande d’étude en ligne auprès d’une plateforme spécialisée ou d’un courtier spécifique. Cette solution est à la fois simple à mettre en œuvre, et elle permet de réaliser des économies. Les courtiers en crédit immobilier en ligne vous orienteront vers les offres qui s’adaptent à votre budget et à votre situation. Le principal inconvénient de cette option tient au fait que vous devrez mener les travaux de négociation et de comparaison par vous-même.

Les sites de mise en relation ne perçoivent pas de frais de courtage directement auprès des clients. Il s’agit de partenaires qui sont considérés par les banques comme des apporteurs d’affaires. Ainsi, ils perçoivent entre 0,5 et 0,8 % du montant global. Toutefois, certains courtiers à distance proposent aux clients une étude approfondie de leurs dossiers. Ils évaluent les offres des banques et les comparent. Ces professionnels opèrent donc les missions d’un courtier classique, et percevront une rémunération à ce titre. En plus de la rémunération bancaire, vous devrez leur verser une somme en compensation des services qu’ils proposent.

En somme, la responsabilité du paiement des frais de courtage est partagée entre votre banque et vous. Ces frais ne seront éliminés que dans le cas où vous faites appel à un courtier en ligne gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 34 = 44

error: Content is protected !!