http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Le rachat de crédit est une opération bancaire qui s’adresse aux emprunteurs en situation de surendettement. Elle vous permet de regrouper tous vos prêts en cours en un seul crédit, afin de réduire les mensualités et bénéficier d’un taux unique. La gestion de votre budget est donc facilitée, car votre pouvoir d’achat va grimper. Le rachat de prêt est une option par excellence pour renégocier le taux. Mais qu’en dit la loi ? Comment bénéficier du meilleur taux ?

La réglementation et le rachat de crédit

Le recours aux crédits bancaires est souvent indispensable pour le financement des différents projets de la vie. L’accumulation des mensualités peut peser lourd sur votre budget et vous mener à d’importantes difficultés financières. Le rachat de crédit se présente donc comme la solution par excellence pour remédier à la situation de surendettement qui concerne de plus en plus de ménages. En rassemblant tous les prêts, en renégociant la mensualité et en allongeant la durée de remboursement, vous pouvez retrouver un équilibre financier. L’aide d’un courtier rachat de crédit et assurance de prêt abordable sera la clé pour mener à bien cette opération.

Un rachat de crédit peut inclure tout type de crédit à la consommation, un crédit immobilier, et les découverts bancaires excédant une durée d’un mois.

La loi Lagarde

Si les banques profitaient du manque d’informations des emprunteurs pour appliquer des taux d’intérêt élevés, aujourd’hui, la situation a évolué au profit des consommateurs. Depuis l’apparition de la loi Lagarde en 2010, cette opération est strictement encadrée par la loi. La législation a imposé la transparence des établissements bancaires pour optimiser la protection des emprunteurs. Ainsi, les organismes bancaires doivent :

  • présenter le coût total du nouveau crédit à l’emprunteur pour lui donner l’opportunité de faire jouer la concurrence,
  • évoquer les éventuels risques d’un nouveau crédit,
  • analyser le taux d’endettement des emprunteurs,
  • permettre aux consommateurs de souscrire une assurance dans un autre organisme, pour baisser le coût total du crédit.

rachat de crédit

Cette loi vous aide également à être radié du fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) dans un plus bref délai. La durée des plans de surendettement a été réduite à 8 ans, tandis que celle d’un crédit de moins de 3000 euros est passée à 3 ans maximum, contre 5 ans au-delà de ce seuil. Cela permet donc de fixer des mensualités plus élevées, mais de réduire considérablement les frais et les taux d’intérêt. Le délai de rétractation pour une restructuration de dettes a aussi été doublé depuis l’entrée en vigueur de cette loi.

Quelles lois protègent le consommateur dans le cadre d’un rachat de prêts ?

D’autres lois, instaurées bien avant la loi Lagarde, optimisent aussi la protection des emprunteurs. La loi Scrivener, appliquée en 1978, impose l’obligation d’information concernant les modalités du crédit, le montant, l’identité des partis et la mention du bien financé.

La loi Neiertz a été modifiée en 2011 pour prévoir l’effacement des dettes des ménages qui ne peuvent être résolus. La loi Murcef, quant à elle, impose l’inscription de la mention « carte de crédit » sur toute carte bancaire liée à un compte approvisionné par un prêt.

L’importance d’un courtier en rachat de crédit

Un courtier en rachat de crédit sera en mesure de vous accompagner tout le long de la procédure de demande de regroupement de prêts. Il endossera le rôle d’intermédiaire entre vous et les différents organismes de prêt. Il aura pour mission de faire jouer la concurrence pour trouver l’établissement proposant l’offre la plus avantageuse à votre situation. Il se chargera également de la renégociation du taux d’intérêt avec ses partenaires. Le courtier prendra en considération les différents critères fondamentaux tels que l’assurance, la durée de remboursement ou encore les indemnités de remboursements… Il vous sera aussi d’une aide précieuse lors de la constitution de votre dossier, pour booster vos chances d’obtenir l’acceptation de la banque.

Notez que vous avez la possibilité de passer par un simulateur de rachat de crédit en ligne avant de faire appel à ce professionnel. Cela vous permet d’avoir un aperçu sur les informations relatives à votre future restructuration de dettes : taux d’intérêt, taux d’endettement, TAEG, durée du crédit, frais, mensualités…

En somme, le rachat de crédit est la clé pour retrouver une stabilité financière, notamment lorsque vous vous retrouvez avec plusieurs prêts en cours. Vos dépenses seront donc allégées étant donné que vous vous retrouverez avec une seule et unique mensualité suite à l’opération. Le recours à un courtier peut s’avérer d’une grande utilité pour trouver l’offre la plus avantageuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 + = 49

error: Content is protected !!