http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
quelles-aides-demandeurs-emploi

Le chômage est une situation difficile qui peut toucher de nombreuses personnes tout au long de leur vie professionnelle. Lorsqu’on se retrouve sans emploi, il est crucial de connaître les différentes aides et allocations auxquelles on peut prétendre pour maintenir un certain niveau de revenu et continuer à vivre dignement. Bénéficier d’aides en tant que demandeur d’emploi, c’est ce que nous allons présenter dans cet article avec les principaux gestes dont peuvent prétendre les personnes sans travail en France.

Les allocations chômage de l’Assurance Maladie

L’une des premières sources d’aide pour les chômeurs est l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), versée par Pôle Emploi. Cette allocation est attribuée sous certaines conditions :

  • avoir travaillé au moins 4 mois (610 heures) au cours des 24 derniers mois pour les moins de 53 ans, ou au cours des 36 derniers mois pour les plus de 53 ans, au moment de la fin du contrat de travail ;
  • être inscrit comme demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi ;
  • effectuer des démarches actives de recherche d’emploi.

L’ARE est calculée sur la base des salaires perçus lors des 12 derniers mois de travail, avec un minimum de 29,06 € par jour et un maximum de 247 € par jour. La durée de versement de cette allocation dépend de la durée d’affiliation antérieure et peut aller jusqu’à 24 mois pour les moins de 53 ans.

Allocation spécifique de solidarité (ASS)

Pour les demandeurs d’emploi en fin de droits qui ne remplissent pas les conditions pour percevoir l’ARE, il existe l’allocation spécifique de solidarité (ASS), versée par Pôle Emploi sous certaines conditions de ressources. Son montant est compris entre 16,89 € et 34,41 € par jour selon la situation familiale du bénéficiaire.

Aides complémentaires pour les chômeurs

En plus des allocations chômage, d’autres aides peuvent être accordées aux personnes sans emploi, sous certaines conditions :

Aide personnalisée au logement (APL)

L’aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière destinée à réduire le montant du loyer ou de remboursement d’un prêt immobilier pour les personnes aux revenus modestes. Elle est accordée par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) selon le régime d’affiliation.

Prime d’activité

La prime d’activité est une prestation sociale versée par la CAF aux travailleurs et chômeurs dont les revenus sont situés entre 0,29 et 0,92 fois le SMIC. Elle a pour but d’inciter à l’exercice d’une activité professionnelle et de soutenir le pouvoir d’achat des travailleurs pauvres. Son montant est variable en fonction des revenus et de la composition du foyer.

RSA socle

Le revenu de solidarité active (RSA) socle est destiné aux personnes sans ressources ou dont les revenus sont inférieurs à un certain seuil, déterminé en fonction de leur situation familiale. Il est versé par la CAF et peut être cumulé avec d’autres aides sociales.

Aides pour la formation professionnelle et l’insertion

Lorsqu’on est au chômage, il peut être intéressant de suivre une formation pour acquérir de nouvelles compétences et faciliter son retour à l’emploi. Plusieurs dispositifs existent pour financer ces formations :

Aide individuelle à la formation (AIF)

L’aide individuelle à la formation (AIF) est attribuée par Pôle Emploi pour financer tout ou partie d’une action de formation hors dispositif légaux et conventionnels (par exemple, une formation non prise en charge par le compte personnel de formation). Son montant varie en fonction des coûts de la formation.

Action de formation préalable au recrutement (AFPR)

L’action de formation préalable au recrutement (AFPR) est mise en place par Pôle Emploi en partenariat avec les employeurs qui souhaitent recruter un demandeur d’emploi mais qui rencontrent des difficultés pour trouver des candidats disposant des compétences requises. Les coûts pédagogiques de la formation sont pris en charge à 100% par Pôle Emploi.

Aides pour les travailleurs handicapés

Les personnes en situation de handicap rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle peuvent bénéficier d’aides spécifiques :

Allocation aux adultes handicapés (AAH)

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière versée par la CAF ou la MSA, dont le montant varie en fonction du taux d’incapacité et des ressources. Elle permet aux personnes en situation de handicap de disposer d’un revenu minimum garanti.

Prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap (PCH) est versée par les départements aux personnes en situation de handicap ayant besoin d’aide humaine, technique ou animalière pour réaliser des actes essentiels de la vie quotidienne. Son montant varie en fonction des besoins et ressources du bénéficiaire.

En tout état de cause, les chômeurs peuvent bénéficier de plusieurs aides et allocations pour maintenir un niveau de revenu minimum et faciliter leur retour à l’emploi. Il est important de se renseigner sur ces différentes prestations auprès des organismes compétents (Pôle Emploi, CAF, MSA) et de vérifier régulièrement ses droits. Autre solution, vous orienter vers les associations compétentes en la matière que vous orienterons et vous assisterons dans vos démarches, qu’elles soient administratives ou bien d’un autre ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 − 25 =

error: Content is protected !!