http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
modification-conditions-pret-assurance-emprunteur

Lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier, il est très souvent obligatoire ou recommandé de contracter une assurance emprunteur. Cette dernière vous protège, ainsi que votre banque, en cas d’impossibilité de rembourser les échéances du crédit. Il peut arriver que, durant la période de remboursement, certaines situations amènent à modifier les conditions initiales du contrat d’assurance ou du prêt lui-même. Dans cet article, nous allons examiner ces modifications et leur impact sur l’assurance emprunteur.

Changement de situation personnelle et professionnelle

La vie est faite d’événements imprévisibles et parfois inattendus. Il est courant qu’un changement de situation survienne pendant la période de remboursement de votre crédit immobilier, ce qui peut impacter vos conditions d’emprunt et d’assurance. Parmi ces changements de situation, on peut citer :

  • le mariage ou le Pacs ;
  • un divorce ou une séparation ;
  • une naissance dans la famille ;
  • un changement de revenus (augmentation ou diminution) ;
  • la perte d’un emploi ;
  • la retraite ;
  • un déménagement ou un changement d’activité professionnelle.

Avenant au contrat d’assurance emprunteur

Si l’une de ces situations se produit, il convient d’en informer rapidement votre banque et votre assureur. En fonction des changements, ceux-ci pourront vous proposer un avenant au contrat d’assurance emprunteur, soit pour adapter les garanties à votre nouvelle situation, soit pour réévaluer le tarif de l’assurance en conséquence. Vous devrez ainsi gérer les changements de l’assurance emprunteur lors de modifications du prêt.

Modification des conditions du prêt immobilier

Tout comme la vie personnelle et professionnelle, les conditions du marché peuvent également évoluer durant la période de remboursement de votre prêt immobilier. Ces fluctuations peuvent amener certaines personnes à renégocier leur crédit ou à le faire racheter par une autre banque.

Renégociation de prêt immobilier

La renégociation consiste à discuter avec votre banque actuelle pour obtenir de meilleures conditions de prêt, notamment un taux d’intérêt plus bas. Il faut savoir que la renégociation n’est généralement intéressante que si les taux ont baissé significativement depuis la souscription de votre crédit et si vous êtes encore dans la première moitié de la période de remboursement.

Sachez que renégocier son prêt immobilier implique généralement aussi un avenant au contrat d’assurance emprunteur. En effet, la baisse du montant des mensualités et/ou du capital restant dû impactera directement le coût de votre assurance puisque celle-ci est calculée en fonction de ces éléments. À l’inverse, si vous renégociez pour allonger la durée du prêt, cela peut entraîner une hausse de votre cotisation d’assurance.

Rachat de prêt immobilier

Le rachat de crédit, aussi appelé regroupement de crédits, consiste à faire racheter vos emprunts (y compris le prêt immobilier) par un établissement financier concurrent qui proposera en général de meilleures conditions. Les raisons pouvant conduire à cette démarche sont semblables à celles de la renégociation : réaliser des économies grâce à un taux d’intérêt plus avantageux et/ou réduire les mensualités et le montant total à rembourser.

Cependant, il faut souligner que dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier, vous serez également amené(e) à souscrire à une nouvelle assurance emprunteur auprès de la banque rachetant votre prêt – sauf détention d’un contrat d’assurance individuelle et libre choix de l’assureur par l’emprunteur.

Changer d’assurance emprunteur en cours de prêt

Depuis quelques années, la législation française permet aux emprunteurs de changer librement d’assurance emprunteur pendant toute la durée de leur prêt, à condition de respecter certaines règles et délais. Ce changement a pour principal objectif de faire jouer la concurrence sur le marché de l’assurance crédit et ainsi, de réaliser des économies sur le coût total de votre financement immobilier.

Les démarches pour changer d’assurance emprunteur en cours de prêt

Pour changer d’assurance, il faut avant tout vérifier que le niveau de garanties proposé par le nouveau contrat est au moins équivalent à celui de l’ancien contrat. Si tel est le cas, vous pouvez adresser une demande de substitution à votre banque et résilier votre ancien contrat en respectant un préavis (généralement de deux mois) fixé dans les conditions générales de votre assurance actuelle.

N’oubliez pas : si vous changez d’assurance emprunteur et que cela entraîne une modification des conditions de votre prêt immobilier, veillez à bien en informer votre banque et assureur afin de bénéficier d’un avenant au contrat approprié !

Suite à ce topos, il est indéniable que l’assurance emprunteur et la modification des conditions de prêt immobilier sont étroitement liées. Qu’il s’agisse de changements de situation personnelle et professionnelle, de renégociation ou rachat de prêt, ou encore du choix de changer d’assurance, il est essentiel de se tenir informé des droits et obligations liés à chaque étape et de garder un œil attentif aux fluctuations du marché. Agir en connaissance de cause permettra non seulement d’optimiser son budget mais également de mieux anticiper les différents scénarios en matière d’assurance crédit et ainsi, garantir une meilleure protection financière face aux aléas de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + = 17

error: Content is protected !!