http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Une moto peut rester chez son propriétaire pour de multiples raisons. Il peut s’agir d’un engin qu’il utilise quotidiennement pour un trajet domicile-travail-domicile et qu’il laisse au garage chaque nuit ou durant les week-ends. Ce véhicule peut aussi être laissé en hivernage à domicile. Autrement dit, le conducteur n’en profite que pendant une certaine période dans l’année. Un deux-roues peut de surcroît rester immobilisé à la maison puisqu’il est tout simplement non roulant. Dans tous les cas, comment assurer votre moto chez vous ?

L’assurance de votre moto : que couvre-t-elle ?

En vertu de l’article L211-1 du Code des assurances, tout véhicule terrestre motorisé doit être assuré. Il doit faire l’objet d’un contrat d’assurance qui inclut a minima la garantie responsabilité civile. Les motos n’échappent pas à cette obligation, et ce, bien qu’elles restent une partie de l’année chez leur propriétaire.

Les sinistres couverts par votre assurance moto dépendent de la formule souscrite. Si vous avez par exemple pris une assurance au tiers, vous êtes protégé chaque fois que votre responsabilité civile est engagée. Elle prend en charge les préjudices corporels et matériels que votre moto pourrait causer à autrui. Le même contrat peut toutefois inclure une garantie protection juridique. Dans le cadre de celle-ci, vos droits sont défendus en cas de litige lors d’un accident responsable ou non.

Dans le cas où vous avez opté pour une formule au tiers plus, vous profitez d’une protection plus ou moins satisfaisante. Il s’agit d’un contrat au tiers incluant en général des extensions de garantie vous couvrant notamment en cas d’incendie et de vol. L’assurance moto tous risques est quant à elle la formule la plus complète, mais aussi la plus chère. Elle vous couvre pour pratiquement tous les dégâts que vous pourriez causer à des tiers ou dont vous, autant que votre véhicule, pourriez être victime. Une telle assurance comprend notamment différentes garanties, au-delà du minimum légal obligatoire :

  • garantie dommages tous accidents,
  • garantie vol et incendie
  • garantie bris de glace,
  • garantie assistance et dépannage,
  • garantie personnelle du conducteur…

Si vous venez de faire l’acquisition d’un deux-roues, trouvez une assurance moto abordable en vous aidant d’un comparateur en ligne. Le recours à cet outil s’avère aussi pertinent dans le cas où vous êtes déjà assuré, mais que vous désirez résilier votre contrat actuel au profit d’un autre qui est plus avantageux. Un comparateur vous permet d’obtenir des devis provenant de plusieurs compagnies d’assurances différentes sans vous engager d’un long processus de démarchage. Une fois que vous les aurez obtenus, il ne vous reste plus qu’à les confronter pour n’en retenir que le plus intéressant.

Comment protéger votre moto des dommages chez vous ?

Si vous souhaitez protéger votre moto des dégâts qu’elle pourrait subir chez vous, il convient de faire l’impasse sur l’assurance au tiers. Cette dernière n’inclut bien sûr que la garantie qui vous permet de vous conformer à la législation relative à l’assurance pour véhicule terrestre à moteur. Ne prenant en charge que votre responsabilité civile, elle ne couvre ni votre engin ni vous-même.

La garantie tous accidents

Parmi les couvertures dont vous aurez besoin en l’occurrence, on note la garantie tous accidents. Cette dernière est d’autant indispensable si la moto à assurer est neuve ou si sa valeur est toujours importante. Elle est incluse dans les formules tous risques proposées par la majorité des compagnies d’assurance.

La garantie tous accidents vous couvre au titre des dégâts subis par votre deux-roues suite à un sinistre, que vous en soyez responsable ou pas et que le tiers qui y est impliqué soit identifié ou pas. Vous êtes par conséquent protégé dans de nombreuses situations. Les détériorations occasionnées par un événement climatique ou naturel en font partie. Il en va de même pour les dégâts consécutifs à une chute d’objets. La même garantie peut en plus les dommages résultant d’un acte de vandalisme.

Les garanties bris de glace et incendie

La garantie bris de glace est disponible dans un contrat tous risques et est proposée en option si vous souhaitez choisir une formule intermédiaire. Elle vous permet de faire réparer ou de changer les parties vitrées de votre moto (bulle, rétroviseurs…) en cas de sinistre dit « exclusif ». Aucune autre détérioration hormis celui par les éléments vitrés assurés ne doit être constatée.

À cette couverture s’ajoute la garantie incendie qui prévoit l’indemnisation de motos brûlées de façon accidentelle ou suite à un acte malveillant. Un incendie consécutif à un aléa météorologique peut également être pris en considération.

Qu’en est-il des motos non roulantes ?

Si votre moto ne roule pas et a toujours une valeur importante, mais que vous désirez la conserver, pensez tout de même à la protéger des dégâts dont elle pourrait être victime en étant immobilisée chez vous. Dans le cas où elle était déjà assurée avant son immobilisation, il est possible de contacter votre assureur. Le but est de demander à celui-ci de suspendre toutes les garanties à la conduite tout au long de la période où vous ne roulez pas avec. Vous pouvez en faire de même après l’hivernage de votre moto chez vous.

Garanties assurance moto

Êtes-vous assuré contre le vol de votre moto ?

Lorsque vous désirez assurer votre deux-roues contre le vol, votre assureur pourra exiger qu’il soit placé dans un espace clos sécurisé une fois chez vous. Il pourra en plus vous contraindre de jouer la carte du gravage et/ou d’investir dans un dispositif antivol certifié en fonction de la valeur de l’engin. Nous pouvons ajouter à tout cela d’autres gestions de précaution qui sont expliquées dans votre contrat. Le fait que la moto est sécurisée chaque fois qu’elle n’est pas utilisée constitue un gage essentiel pour une compagnie d’assurance. Cette dernière sera ainsi plus encline à pratiquer une franchise plus basse en cas de vol.

Peu importe la fréquence à laquelle vous utilisez votre moto, il est dans votre intérêt de souscrire une garantie vol. Celle-ci est recommandée pour un engin non roulant dont le modèle suscite bien des convoitises. Dans le cadre de cette couverture, il convient de distinguer trois cas à la suite d’un vol.

Si votre moto est introuvable, votre assureur va en l’occurrence vous indemniser selon sa valeur vénale constatée au moment du sinistre. Les forces de l’ordre peuvent aussi être parvenues à la retrouver dans les 30 jours suivant la déclaration. La compagnie d’assurances vous rembourse ainsi les frais de récupération et vous indemnise pour les éventuels frais de réparation.

Le dernier cas est lorsque le véhicule a été retrouvé après 30 jours. Vous pouvez le récupérer, puis rembourser à votre assureur la somme qu’il vous a versée s’il vous a déjà indemnisé. Il vous est aussi possible de le céder à la compagnie et garder l’indemnité le cas échéant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

64 − = 55