http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
assurance habitation

Nul n’est à l’abri de situations dommageables. Ainsi, il peut arriver que votre appartement ou maison ainsi que les biens qui s’y trouvent soient victimes de sinistres. Vous vous retrouverez certainement dans l’impasse. Pour éviter d’en arriver là, il faut en amont avoir pris les précautions nécessaires. La souscription d’une assurance habitation est incontestablement l’une des meilleures solutions qui s’offrent à vous. Découvrez à travers cet article comment assurer votre habitation.

Qui peut souscrire un contrat d’assurance habitation ?

Le contrat d’assurance habitation est indispensable à la vie quotidienne. Il est obligatoire pour les locataires, y compris ceux des logements meublés (depuis la loi Alur du 24 mars 2014). Les locataires saisonniers ou de logements de fonction ne sont pas concernés.

Quant aux propriétaires, leur souscription d’un contrat d’assurance habitation est subordonnée au type de propriété dont ils disposent. S’il s’agit d’appartement, ils deviennent alors copropriétaire, et possèdent par indivis avec un ou plusieurs autres copropriétaires des parties communes d’un immeuble (couloirs, escaliers, toit, jardin, ascenseur). Ils sont donc obligés d’assurer leur logement, ne serait-ce qu’au titre de la responsabilité civile. Cette démarche est très importante, pour couvrir les dommages susceptibles de survenir.

Le contrat d’assurance logement de base vous assure au minimum une couverture contre les risques locatifs, ainsi que les garanties élémentaires. Il s’agit des garanties incendies, vols et cambriolages, bris de glaces, attentats et actes terroristes, catastrophes naturelles et technologiques, les intempéries et dommages électriques.

Pour une assurance plus complète, de nombreux assureurs vous proposent aujourd’hui une assurance multirisque habitation. En plus de tous les avantages du contrat d’assurance de logement de base, celui-ci vous assure une garantie responsabilité civile privée. Cette garantie couvre tout dommage occasionné par un occupant du foyer ou par vous-même à un tiers. Vos biens matériels personnels sont également couverts.

De plus, vous pouvez bénéficier de garanties optionnelles telles que :

  • la garantie électroménagers ;
  • la garantie piscine ;
  • la garantie animaux dangereux (de catégorie 1 ou 2) ;
  • la garantie jardin.

Retrouvez en quelques minutes et gratuitement avec les furets, comparateur d’assurance logement incontesté, un large éventail d’offres d’assureurs pertinentes et adaptées à vos besoins.

Le comparateur vous permet de dénicher plus facilement votre nouvel assureur. Il vous aide à obtenir un devis en moins de 5 minutes. Vous pouvez notamment choisir une nouvelle société d’assurance en fonction de votre portefeuille.

Il vous est aussi possible d’avoir recours à un courtier en assurance.

Quels sont les facteurs qui doivent guider votre choix d’assurance logement ?

Ne vous limitez pas au comparateur en ligne ou au courtier. Étudiez en profondeur chaque élément qui vous est proposé. Prenez surtout le temps de bien lire et de demander au besoin plus de précisons sur les conditions générales et sur les conditions particulières. Soyez aussi regardant sur les franchises, les garanties incluses et non incluses, les exclusions de garanties, les plafonds d’indemnisation et les délais de carence.

L’analyse de ces éléments est très importante, car elle vous permettra de juger si l’offre est avantageuse ou pas pour vous. En procédant à ces vérifications, vous êtes sûr de choisir la meilleure offre d’assurance logement possible.

Quels documents fournir pour souscrire une assurance habitation ?

Une fois que vous avez identifié la compagnie d’assurance qui répond au mieux à vos attentes, il va falloir fournir certaines pièces. Si vous êtes propriétaire, envoyez juste votre relevé d’identité bancaire (RIB) et une copie de votre pièce d’identité à l’assureur. Vous pouvez envoyer ces documents par courrier au siège de la compagnie ou par email (documents scannés).

Le RIB et la pièce d’identité demeurent obligatoires pour les locataires. Mais en plus, il peut leur être demandé une copie du contrat de bail et un justificatif de vos revenus déclarés ces derniers mois (6mois).

Outre ces pièces administratives, vous aurez à fournir des informations sur votre logement. Généralement, elles sont en rapport avec la nature du logement, son adresse, sa superficie, le nombre de pièces, la présence ou non de système de sécurité. Vous fournirez également des infos sur les éventuelles annexes (véranda, piscine, jardin, etc.), le nombre d’étages de la maison, le niveau auquel se situe votre logement. Informez l’assureur si le logement est sujet aux risques d’inondation et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 − = 63

error: Content is protected !!