http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Quand vient la fin de l’été, et bien que deux mois de températures agréables puissent encore perdurer, la piscine commence à se refroidir. Pour autant, pas question de se priver des joies de la baignade pendant l’automne ! Aujourd’hui, non seulement il est possible de réchauffer la température de l’eau de la piscine en automne, mais les solutions sont également variées, à commencer par la pompe à chaleur pour piscine.

Les pompes à chaleur pour chauffer sa piscine

En automne, les pompes à chaleur sont particulièrement appréciées. C’est probablement la solution la plus prisée par les Français pour faire monter la température de leur piscine. En effet, les pompes à chaleur pour piscines (ou PAC) sont les plus efficaces et contrairement à certaines idées reçues, elles consomment peu d’énergie. Vous pouvez jeter un œil sur le site Piscineco, une plateforme spécialisée en équipements pour la piscine, afin de trouver des modèles intéressants. Veillez tout simplement à adapter la puissance de votre appareil au volume de votre bassin. Les pompes à chaleur les plus performantes peuvent augmenter de 12°C la température de l’eau, quoi que la moyenne se situe autour de 5°C de chaleur supplémentaire.

Les couvertures ou bâches solaires

Il existe divers accessoires permettant de réchauffer votre piscine en exploitant l’énergie solaire et la couverture solaire fait partie des plus pratiques. On les appelle également bâches à bulles et elles réchauffent délicatement la température de l’eau en créant un effet de serre sous l’effet du soleil. Lorsque l’eau atteint la température idéale, la couverture limite les pertes de chaleur, même la nuit. Si la température de l’eau atteint les 28°C, la couverture doit être enlevée. La bâche solaire couvre toute la surface du bassin et maintient également la propreté de votre piscine.

couverture piscine

Les chauffages solaires pour les piscines hors-sol

Si vous possédez une piscine hors-sol, d’autres solutions comme le tapis solaire ou le réchauffeur solaire vous aideront à en profiter pleinement en automne. Les tapis solaires sont pratiques car ils sont souples et prennent peu de place lorsqu’ils sont rangés. Si vous avez une grande piscine hors-sol, vous pourrez avoir besoin de plusieurs tapis. Il faudra donc une grande cour. Il vous suffit d’étendre le tapis près de la piscine avant de brancher l’adaptateur à sa sortie de filtration. Cette solution vous fera gagner entre 2 et 5°C.

Les réchauffeurs sont également pratiques, car ils occupent très peu de place pendant le temps de chauffe. Côté efficacité, ils peuvent capter les rayons du soleil pour augmenter jusqu’à 6°C la température de l’eau. Selon les modèles, ces réchauffeurs peuvent être branchés sur des pompes ou des tuyaux de raccordement.

Les échangeurs thermiques

Cette solution permet de chauffer votre piscine en exploitant le système de chauffage dont vous disposez déjà pour chauffer votre intérieur. Que vous utilisiez une chaudière ou une pompe à chaleur, investir dans un échangeur thermique est intéressant si votre piscine est suffisamment proche de votre maison, et plus précisément de votre chauffage central et de votre local technique. La proximité entre ces 3 éléments n’est pas une condition sine qua none, cependant, plus ils seront éloignés, plus il y aura des pertes de chaleur et plus le temps de chauffe de la piscine sera long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 3 =

error: Content is protected !!