http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
passer permis caces

Dans les secteurs de la logistique, du bâtiment et des travaux publics, la maîtrise des engins de chantier est essentielle. Pour cela, il faut obtenir un Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES). A travers cet article, nous allons découvrir les différents permis CACES, leurs spécificités et comment les passer.

Qu’est-ce que le CACES ?

Le CACES est un certificat qui atteste de la compétence d’un conducteur à manipuler en toute sécurité un certain type d’engin de chantier ou d’appareil de levage. Il est délivré par un organisme certificateur accrédité après une formation théorique et pratique, suivie d’une évaluation. Le CACES est valable pour une durée de 5 ans, après quoi il doit être renouvelé.

Les catégories de permis CACES

Il existe plusieurs catégories de permis CACES, chacune correspondant à un type d’engin ou d’équipement spécifique. Ces catégories sont regroupées sous la norme R489. Voici un aperçu des principales catégories :

  1. R489 catégorie 1 : Transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol (levée inférieure à 1 mètre).
  2. R489 catégorie 2 : Chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure ou égale à 6 tonnes.
  3. R489 catégorie 3 : Chariots élévateurs à mât rétractable.
  4. R489 catégorie 4 : Chariots automoteurs à matériels interchangeables non portés.
  5. R489 catégorie 5 : Chariots élévateurs frontaux en porte-à-faux, notamment les chariots télescopiques et les gerbeurs électriques.

Rappel sur les anciennes catégories du CACES :

Avant la mise en place de la norme R489, les permis CACES étaient classés selon d’autres catégories. Voici un rappel des anciennes catégories pour faciliter la compréhension du système actuel :

  • CACES R389 catégorie 1 : Transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol (levée inférieure à 1 mètre).
  • CACES R389 catégorie 2 : Chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure ou égale à 6 tonnes.
  • CACES R389 catégorie 3 : Chariots élévateurs à mât rétractable.
  • CACES R389 catégorie 4 : Chariots automoteurs à matériels interchangeables non portés.
  • CACES R389 catégorie 5 : Chariots élévateurs frontaux en porte-à-faux, notamment les chariots télescopiques et les gerbeurs électriques.

Ces anciennes catégories ne sont plus délivrées depuis le 1er janvier 2020, mais restent valables jusqu’à leur date d’expiration.

Où passer le CACES ?

Il est possible de passer le permis CACES dans des centres de formation agréés et reconnus par la CNAM (Caisse Nationale de l’Assurance Maladie). Ces centres de formation proposent généralement des stages d’une durée variable en fonction du niveau de l’apprenant et du type de matériel concerné. Les formations peuvent être organisées directement au sein de l’entreprise ou dans les locaux du centre de formation. La liste des organismes certificateurs accrédités peut être consultée sur le site de l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).

Financement de la formation CACES :

Les frais liés à la formation et au passage du CACES peuvent être pris en charge par différents dispositifs tels que :

  • Le plan de formation de l’entreprise,
  • Le compte personnel de formation (CPF),
  • La période de professionnalisation,
  • L’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) dont dépend l’entreprise,
  • Les aides spécifiques pour les demandeurs d’emploi (Pôle Emploi, missions locales, etc.).

Il est donc important de se renseigner auprès de son employeur, de son conseiller en formation ou de Pôle Emploi pour connaître les modalités de financement adaptées à sa situation.

Préparation et passage du CACES

Pour préparer le CACES, il est nécessaire de suivre une formation théorique et pratique. La durée de la formation varie en fonction du niveau de compétence du candidat et du type d’engin concerné :

  • Formation initiale (pour les débutants) : entre 3 et 5 jours,
  • Formation de perfectionnement (pour les conducteurs expérimentés) : entre 1 et 3 jours.

À l’issue de la formation, il faut passer une évaluation pratique et théorique devant un testeur certifié. Si le candidat réussit les deux épreuves, il obtient son permis CACES avec une validité de 5 ans.

Renouvellement du CACES :

Le renouvellement du CACES doit être effectué avant l’expiration de sa validité, soit tous les 5 ans. Pour cela, il convient de suivre une formation de mise à jour des connaissances et des compétences, ainsi qu’une évaluation pratique et théorique. Le renouvellement peut également être anticipé si le conducteur change d’entreprise ou si son employeur juge nécessaire une remise à niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 57 = 63

error: Content is protected !!