http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
quelle plante mettre piscine naturelle

Au sein d’une piscine naturelle, les végétaux tiennent un rôle essentiel. Ils garantissent en effet la filtration et la régénération de l’eau. Parmi le large choix de variétés de plantes filtrantes existantes, deux sortes de plantations doivent être installées dans un bassin naturel : les plantes oxygénantes et les plantes épuratives.

Piscine naturelle : les végétaux chargés de purifier l’eau

Quels végétaux utiliser dans une piscine naturelle ? La piscine naturelle comporte deux zones : un bassin de natation et un bassin de lagunage. C’est ce dernier qui fait office de système d’épuration, filtration et régénération de l’eau, grâce à ses végétaux épurateurs, à sa microfaune et sa microflore vivant en symbiose.

Grâce à une pompe, l’eau va circuler du bassin de natation vers le lagunage, après un passage par un stérilisateur à ultraviolets (UV-C) chargé de détruire germes, moisissures et champignons. Les végétaux du bassin de lagunage achèvent ensuite de nettoyer l’eau qui sera réinjectée dans le bassin de natation.

Plus de 600 espèces de végétaux aquatiques, semi-aquatiques et palustres peuvent être utilisées dans le processus de filtration ainsi que dans la décoration d’une piscine naturelle.

Le bassin de lagunage de la piscine naturelle, où se déroule tout le processus d’épuration de filtration et de régénération de l’eau, comporte trois types de plantes :

  • épuratives
  • oxygénantes
  • décoratives (papyrus, nénuphars, lotus…)

Les plantes épuratives des piscines naturelles

Les plantes épuratives sont des végétaux destinés à assainir et purifier l’eau de la piscine naturelle. Elles ont la capacité de fixer les métaux lourds et d’absorber l’azote, le phosphate (à l’origine de la prolifération des algues), l’ammonium et le nitrate contenus dans l’eau.

Exemples de plantes épuratives à installer dans un bassin : phragmites (roseaux filtrants), carex, élodées, myriophiles…

Piscine naturelle: les plantes oxygénantes

Les plantes oxygénantes sont, quant à elles, indispensables à la vie du bassin, car elles permettent :

  • la respiration des animaux qui ont des branchies
  • la vie des bactéries aérobies.

Exemples de plantes oxygénantes à mettre dans une piscine naturelle : potamot, élodée, crassette d’eau, eau étoilée, myriophylle aquatique, renoncule aquatique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 − 71 =

error: Content is protected !!