http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
vendre terrain promoteur immobilier

La vente d’un terrain à un promoteur immobilier est une opération complexe qui nécessite de prendre en compte plusieurs critères. En effet, il faut tenir compte de la superficie du terrain, de sa localisation, de la manière dont il est viabilisé et des éventuels travaux à réaliser.

Les avantages de vendre son terrain à un promoteur immobilier

Les avantages à vendre son terrain à un promoteur immobilier sont nombreux. Ce type de vente peut notamment permettre de réaliser une plus-value intéressante. En effet, les promoteurs immobiliers achètent non pas la valeur du bien existant, mais les droits à construire qui s’y appliquent. Pour trouver un bon promoteur, contactez la société City&You par exemple, qui intervient de l’étude du potentiel constructible et financier du bien à la signature de l’acte authentique, en passant par la mise en concurrence des différents promoteurs.

Avoir un bon prix en vendant à un promoteur immobilier

S’il y a une chose que les vendeurs de terrain prennent souvent au premier degré, c’est la question du prix. Que vaut votre terrain ? Combien pouvez-vous en obtenir si vous le vendez à un promoteur immobilier ?

La réponse à cette question n’est pas toujours facile à déterminer. Les promoteurs immobiliers sont généralement disposés à payer un bon prix pour les terrains qu’ils achètent, mais ils ne veulent pas non plus dépenser plus que nécessaire. Cela signifie qu’ils feront une offre qui reflète le marché local et la demande pour les propriétés dans votre région.

Si vous voulez avoir une idée approximative de ce que vous pourriez obtenir en vendant votre terrain à un promoteur immobilier, il existe plusieurs façons de procéder.

Les différents types de contrats de vente

Lorsque vous vendez votre terrain à un promoteur immobilier, vous pouvez choisir le type de contrat de vente qui convient le mieux à votre situation. Il existe trois types principaux de contrats de vente :

  • la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA),
  • la vente en l’état futur d’aménagement (VFA),
  • la vente à réméré.

La vente en l’état futur d’achèvement (Véfa) est un contrat par lequel l’acheteur acquiert un bien immobilier à construire ou en cours de construction. On parle également d’achat sur plan. Le vendeur (le promoteur) s’engage à édifier le bien, puis à lui livrer dès que les travaux de construction sont achevés. Cet acte doit être réalisé et signé chez un notaire. Il doit obligatoirement mentionner certaines informations relatives à la vente et au logement. La Vente en l’État Futur d’Aménagement (VFA) est quant à elle, un type de contrat moins courant que la VEFA. Dans ce cas, le vendeur cède les droits d’urbanisation au promoteur.

Les promoteurs immobiliers intéressés par le terrain

Les promoteurs immobiliers s’intéressent aux terrains en fonction de leur potentiel de développement. Ils analysent les facteurs tels que la localisation, la superficie du terrain, les restrictions d’utilisation et les coûts de construction pour déterminer si le terrain est adapté à leurs projets. Si un terrain répond à tous ces critères, il est considéré comme un bon investissement et peut être acheté à un prix élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =

error: Content is protected !!