http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Une tondeuse autoportée est capable de tondre une surface supérieure à 1 500 mètres carrés et elle doit être très régulièrement entretenue. Il est tout à fait possible que le moteur de votre appareil fonctionne correctement, mais que ce dernier n’avance pas. Il s’agit dans la plupart des cas de la courroie de transmission qui est cassée et qui doit être remplacée. Bien évidemment, mieux vaut la changer dès l’apparition des premiers signes d’usure au lieu d’attendre qu’elle soit fortement abîmée. Faisons un petit point pour bien comprendre à quel rythme il convient de remplacer votre courroie.

L’utilité d’une courroie de tondeuse autoportée et son remplacement

La courroie d’une tondeuse autoportée est une pièce reliée à la poulie moteur de l’appareil. Elle garantit le bon fonctionnement de la machine qui pourra alors tondre l’herbe efficacement. Si elle est cassée, trop usée ou détendue, la lame ne tournera plus correctement et la tondeuse n’avancera pas.

Le rôle d’une courroie de tondeuse autoportée

Sur une tondeuse autoportée, la courroie est une composante qui entraîne la lame et les roues. Cette composante essentielle transfère le couple qui est produit par le moteur vers la lame et les roues motrices. Lorsque la courroie autoportée de votre tondeuse est défectueuse, cette dernière ne vous aidera plus à entretenir correctement votre gazon. Elle n’a par ailleurs pas de durée de vie véritablement prédéfinie.

En cas de détérioration avancée, il convient de la changer et cette opération ne devrait pas être trop difficile si vous êtes bon bricoleur. À noter que bien souvent, sur une tondeuse autoportée, la lame est l’élément entraîné par la courroie. Cette dernière transmet l’énergie du moteur vers le système de coupe avec la possibilité de stopper la rotation de la lame sans pour autant arrêter le moteur. Certaines tondeuses autoportées avec une grande largeur de coupe, deux, voire trois lames peuvent être entraînées par deux à trois courroies.

Entretien tondeuse autoportée

À quelle fréquence remplacer la courroie ?

Les courroies des tondeuses à gazon ne s’usent pas toutes au même rythme et elles n’ont pas de durée d’utilisation limitée. Logiquement, plus vous utilisez votre machine, plus rapidement la courroie s’use et plus fréquemment elle doit être changée. Elle s’abîme avec l’usure et peut finir par se casser. Parmi les causes de sa détérioration prématurée se trouvent entre autres les problèmes mécaniques ou un défaut de positionnement. Si vous avez le moindre doute, nous vous encourageons à vérifier son état, puis à la remplacer avant qu’elle se casse. Vous pouvez tout à fait remplacer vous-même la courroie de votre tondeuse, mais en cas de doute, faites appel à un professionnel. Vous éviterez ainsi d’endommager davantage votre machine.

Nos astuces pour retirer correctement une courroie

Munissez-vous toujours des bons outils lorsque vous vous apprêtez à changer la courroie de votre tondeuse autoportée. Assurez-vous d’enfiler des gants de protection lorsque vous devez remplacer ce dispositif de transmission. Retirez les bijoux et autres accessoires qui peuvent rester coincés et portez des vêtements confortables, près du corps. Éteignez la machine, débranchez l’antiparasite, puis démontez le capuchon de bougie pour éviter que le moteur se mette en route.

Mieux vaut toujours consulter la notice de la machine pour éviter les erreurs. Trouvez également la meilleure position pour réaliser cette opération en vous aidant d’un support surélevé qui vous simplifiera la tâche. Dès que vous aurez trouvé la courroie sur l’appareil, détendez le galet tendeur afin de retirer l’élément qui nous intéresse de la gorge de transmission.

Les signes qui indiquent que votre courroie de tondeuse autoportée doit être changée

Une courroie de tondeuse autoportée a besoin d’un minimum de contrôle et doit être remplacée à la bonne fréquence. En l’observant, vous devriez être en mesure de repérer son niveau d’usure. Munissez-vous de la notice constructeur pour les instructions, puis repérez le passage de la courroie. Nous vous conseillons par la même occasion de prendre des photos du passage de la courroie pendant que vous démontez le tout pour faciliter la remise en place.

Les brûlures et l’usure apparente

Commencez par pencher l’appareil sur le côté et démontez le carter afin de faciliter l’accès à la pièce devant être changée. Démontez ensuite la lame de la tondeuse et observez la courroie pour détecter d’éventuels signes d’usure ou défauts. Vous pourrez deviner l’état de la courroie en observant son pourtour. Des rebords visiblement abîmés ou usés, que ce soit de façon localisée ou superficielle, sont un signe que l’élément risque de se casser et qu’il doit être immédiatement remplacé. Prenez les mesures adéquates si le côté en contact avec la poulie présente des signes de brûlure. Cela vaut également si la surface est particulièrement brillante.

courroie tondeuse autoportée

Des craquelures et une mauvaise adhérence

La courroie de votre tondeuse autoportée doit être remplacée si le caoutchouc craquèle par endroits ou si dans l’ensemble, la pièce semble fortement usée. Assurez-vous de vérifier fréquemment, si vous utilisez souvent votre machine, que la courroie n’est pas endommagée, mais aussi que la tension est correcte. Dans certains cas, le moteur de votre appareil peut continuer d’entraîner la lame et les roues, mais l’efficacité de cette action est fortement réduite. Un autre signe qui montre que la courroie présente un défaut est qu’elle saute ou qu’elle offre une mauvaise adhérence lorsque vous la faites tourner à la main autour des poulies.

Nos conseils pour mettre en place une nouvelle courroie

Le processus à suivre pour le montage d’une nouvelle courroie est le même que celui du démontage. Dès que vous serez parvenu à enlever l’ancienne transmission, posez la nouvelle pièce sur la poulie du moteur en veillant à ce qu’elle soit centrée au niveau de l’axe. Gardez là en position centrée, puis posez son autre extrémité autour de la poulie de la lame. Faites tourner tout doucement cette dernière jusqu’à ce que vous sentiez que la courroie adhère parfaitement. Là seulement, vous pourrez remettre les galets en place, puisqu’en plus de tendre la courroie, ils la maintiennent en place. Veillez à bien resserrer le galet tendeur pour terminer correctement l’opération.

Avant de vous resservir de votre tondeuse, vérifiez que la nouvelle courroie fonctionne bien. Faites-la bouger à la main pour être sûr que les roues et les lames tournent sans accroche. Procédez à un essai sur la pelouse de votre jardin et si votre tondeuse coupe mal ou n’effectue aucune coupe, il faudra mettre les galets dans une meilleure position.

En cas de remplacement, choisissez la bonne courroie de tondeuse autoportée

Le marché offre un vaste choix de courroies pour tondeuses autoportées. Tenez compte du type d’appareil à votre disposition lorsque vous devez remplacer cet élément. Une courroie de transmission peut généralement être lisse ou crantée. Elle peut être conçue en kevlar ou en gomme. Il existe différents types de courroies et vous avez le choix entre les modèles d’origine et adaptables lorsque vous devez remplacer cet élément suite à une usure ou à une détérioration.

Les différents types de courroies pour tondeuses autoportées

Vous avez le choix parmi quatre catégories de courroies. La première comprend les courroies de type A, B, C et Z qui sont en général lisses et qui sont équipées d’une face d’entraînement. Les modèles AA, BB et DD sont reconnaissables par leur double crantage. La troisième catégorie inclut les modèles américains 3V, 5V et 8 V dont les dimensions sont indiquées en pouces. Les dernières sont les MXV montées sur un câble conçu en aramide.

changer courroie tondeuse autoportée

Privilégiez les courroies d’origine

Les courroies d’origine offrent une qualité qui est garantie par le constructeur. Leur cahier des charges est parfaitement maîtrisé, des dimensions à la matière première usitée en passant par la méthode de conception. Pour des raisons de sécurité, de durabilité et de qualité, vous trouverez uniquement des courroies d’origine sur les machines qui ont un moteur de 190 cc. Comme leurs dimensions correspondent avec précision aux tondeuses autoportées, elles sont faciles à mettre en place. Elles disposent d’une durée de vie optimisée et si l’on tient compte de ce facteur leur prix d’achat n’est pas forcément plus cher.

Qu’en est-il des courroies adaptables ?

On sait que les courroies portant les appellations L, 3 L, 4 L, LA, LB, 3 V et 5 V sont standards ou universelles. Elles affichent des dimensions qui répondent aux normes standards des concepteurs. Les fabricants à l’instar de MTD, Greatland, Mc Culloch ou GGP possèdent leurs propres modèles qui ont des dimensions précises. Ces dernières ne correspondent pas à 100 % aux standards des équipements. Conséquence : la courroie sera trop tendue et risque de se casser prématurément ou elle sera trop détendue et sera moins efficace.

La qualité des matériaux de conception utilisés est également très aléatoire. En effet entre le caoutchouc bas de gamme au kevlar ultra résistant, le consommateur ne sera pas en mesure de définir la qualité qu’il recevra lors de la livraison. Les marchands qui les commercialisent livrent des produits de diverses origines. Bien que les prix soient attractifs, la qualité n’est pas forcément présente. Leur durée de vie sera plus courte et leur mise en place peut devenir compliquée si vous ne choisissez pas les bonnes dimensions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 3 =

error: Content is protected !!