http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
avantages nue-propriete

L’achat d’un bien immobilier en nue-propriété présente plusieurs avantages pour les investisseurs. Dans cet article, nous allons explorer les raisons pour lesquelles il pourrait être intéressant d’acheter un bien en nue-propriété, notamment en termes de prix, de fiscalité et de revente.

Qu’est-ce que la nue-propriété ?

La nue-propriété est une notion juridique qui fait référence à la propriété d’un bien dont on ne possède pas l’usage (usufruit). En clair, cela signifie qu’on est propriétaire du bien, mais qu’on ne peut pas l’utiliser ni en percevoir les revenus locatifs. L’usufruit est généralement détenu par une autre personne, souvent le vendeur du bien.

Ainsi, acheter un bien en nue-propriété revient à acquérir uniquement la valeur patrimoniale du bien, sans en avoir la jouissance. Cela peut paraître surprenant, mais cette formule présente bel et bien des avantages qui méritent d’être étudiés.

Des prix plus attractifs

Le premier avantage de l’achat en nue-propriété réside dans le prix d’acquisition, généralement inférieur à celui d’un achat en pleine propriété. Cette décote s’explique par le fait que l’acheteur ne bénéficie pas de l’usufruit du bien durant une période déterminée, généralement entre 15 et 20 ans.

Cette réduction de prix peut varier en fonction de la durée de l’usufruit et du type de bien, mais elle oscille généralement entre 30% et 50%. Ainsi, l’investisseur peut acquérir un bien immobilier à moindre coût, ce qui lui permet d’envisager une plus-value lors de la revente en pleine propriété à l’issue de la période d’usufruit.

Une fiscalité avantageuse

Au-delà des économies réalisées sur le prix d’achat, l’acquisition en nue-propriété offre également des avantages fiscaux non négligeables. En effet, investir en nue propriété n’est pas soumis à l’impôt sur les revenus fonciers ni aux prélèvements sociaux, puisqu’ils ne perçoivent aucun revenu locatif pendant la durée de l’usufruit.

Exonération de l’IFI

De plus, depuis l’introduction de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) en 2018, les biens détenus en nue-propriété sont totalement exonérés de cet impôt. Ainsi, l’achat en nue-propriété permet aux investisseurs de se constituer un patrimoine immobilier sans alourdir leur fiscalité.

Un horizon de revente favorable

L’un des principaux arguments en faveur de l’achat en nue-propriété est la perspective de réaliser une plus-value lors de la revente du bien à l’issue de la période d’usufruit. En effet, une fois cette période écoulée, le bien est automatiquement revalorisé en pleine propriété, sans qu’aucun frais ou démarche supplémentaire ne soient nécessaires.

Revente facilitée par l’absence de locataire

De plus, la revente d’un bien en nue-propriété est souvent facilitée par l’absence de locataire en place. En effet, lorsqu’un investisseur souhaite revendre un bien loué, il doit généralement attendre que le bail arrive à échéance ou proposer au locataire d’acquérir le bien en priorité. Dans le cas d’une nue-propriété, ces contraintes n’existent pas et la revente peut être réalisée plus rapidement.

Un investissement adapté à certains profils

Si l’achat en nue-propriété présente des avantages indéniables, il convient néanmoins de souligner qu’il s’agit d’un investissement plutôt adapté à des profils d’investisseurs disposant d’un horizon de placement à long terme. En effet, durant la période d’usufruit, l’acheteur ne perçoit aucun revenu locatif et ne peut pas occuper le bien. Il faut donc être prêt à patienter plusieurs années avant de bénéficier pleinement de son investissement.

Par ailleurs, l’achat en nue-propriété requiert une certaine vigilance quant au choix du bien et à la qualité de l’usufruitier. Il est essentiel de bien étudier le marché et de s’entourer de professionnels compétents pour éviter les mauvaises surprises.

L’achat d’un bien en nue-propriété peut constituer une stratégie d’investissement immobilier intéressante, à condition de bien maîtriser ses spécificités et de disposer d’un horizon de placement suffisamment long. Les avantages en termes de prix, de fiscalité et de revente sont indéniables, mais il convient de peser soigneusement les risques et les opportunités avant de se lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =

error: Content is protected !!