http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
baisser coût travaux rénovation

Ça y est, vous êtes enfin propriétaire ! Après avoir obtenu un prêt à la banque, vous êtes impatient d’entamer les travaux dans votre nouveau logement. Car, oui, vous savez que votre bien a du potentiel et qu’avec un peu de travaux et de labeur, il prendra de la valeur.

Au moment de l’achat, vous aviez estimé le coût global des travaux et prévu une enveloppe pour réaliser ceux-ci. Mais, après quelques estimations plus approfondies, vous vous rendez compte que la facture risque d’être nettement supérieure au budget de départ… Comment faire alors pour réduire le montant de la facture ? Voici nos 3 conseils pour baisser la note de vos travaux.

Réalisez certains travaux par vous-même

Que vous soyez un total novice ou féru de travaux en tout genre, vous pourrez prendre en charge une partie de la rénovation pour alléger la facture. Entourez-vous de proches qui pourront vous donner des conseils et même un coup de pouce. En général, en réalisant les travaux soi-même, on espère une baisse de 30 à 40% sur la note. Cette baisse correspond en réalité au coût de la main d’œuvre : salaires, charges, taxes… Tout cela a un coût non négligeable ! Par exemple, la pose de 50 m² de carrelage (en pose droite) coûte en moyenne 1750 € pour la seule main d’œuvre.

Autre poste de dépense auquel vous pouvez songer : la finition des murs. En effet, pas besoin d’être un expert pour se lancer dans la pose de cloison, l’enduit puis l’application de peinture ou de papier peint. Quelques vidéos sur Youtube et un peu d’huile de coude suffiront à votre apprentissage ! Autre type de travaux dans vos cordes avec la pose de sol comme le vinyle, la moquette, le parquet ou le carrelage. Pour que le travail soit bien réalisé, il vous faudra bien sûr des fournitures de qualité, du temps et un peu de patience. La réalisation de ce type de travaux vous permettra de réaliser des économies mais aussi d’être fier de vous.

Comparez efficacement les devis

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, mieux vaut faire appel à des professionnels de la rénovation pour obtenir à la fois une estimation des travaux à réaliser mais aussi des idées et conseils d’un technicien expert. Electricité, plomberie ou gros œuvre : autant de postes qui nécessitent des connaissances et une expertise qui vous garantiront un résultat satisfaisant et surtout respectueux des normes en vigueur.

En fonction des artisans sollicités, vous obtiendrez forcément des devis différents : choix des matériaux, qualification de la main d’œuvre et coût inhérent, montant total… Vous allez sans doute avoir quelques surprises ! Comment comparer des devis qui, pour une même prestation, semblent tout à fait dissemblables ?

Pour réussir à obtenir des devis que vous pourrez comparer, contactez directement les fournisseurs et fabricants et essayez d’obtenir la liste des professionnels avec lesquels ils travaillent. Vous serez ainsi au fait des tarifs pratiqués et vous pourrez alors mettre en concurrence les devis reçus en ayant un recul suffisant.

Privilégiez les matériaux de récupération

Enfin, pourquoi ne pas acheter des matériaux de seconde main ? Le marché de la récupération ne cesse de grandir ces dernières années : la récup’ n’est plus seulement une question de coût, c’est devenu tendance avec le mouvement écolo et la volonté de consommer autrement.

Pensez notamment aux carrelages style tommette (autrefois ringards et redevenus tendances), aux coffrages en béton, ou simplement aux planches de bois qui pourront être transformées et réutilisées à bon escient. Pour trouver ces matériaux de récupération, rien de plus simple : rendez-vous dans les lieux de collecte et déchetteries, les chantiers aux alentours, ou surfez sur les sites de petites annonces. Vous pouvez même solliciter des sociétés spécialisées dans la récupération.

Le logement que vous venez d’acquérir peut aussi être une mine de trouvailles et de potentielle récup’. L’objectif de cette démarche est bien évidemment de réduire les coûts des travaux mais aussi de donner une seconde vie aux objets et matériaux qu’on a à sa disposition.

Deux autres conseils pour aller plus loin : optez pour la location de matériel plutôt que l’achat au prix fort. De nombreuses plateformes existent pour être mis en relation avec des professionnels et des particuliers désireux de louer à petit prix leur matériel inutilisé. Enfin, n’oubliez pas qu’en faisant appel à un artisan, et en fonction de critères de revenus ou de localisation, vous pourrez bénéficier d’aides financières à la réalisation de vos travaux : PTZ, Action Cœur de Ville, Prime d’économie d’énergie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 44 = 48

error: Content is protected !!