http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
être assuré assurance auto quand résilié

Les mauvais comportements de conduite entraînent de longues procédures pour les conducteurs, dont la résiliation du contrat d’assurance. Pour poursuivre la conduite en toute légalité, le conducteur se doit de trouver un nouvel assureur. Cependant, il n’est pas aisé de trouver une compagnie après une résiliation. Il existe néanmoins des conseils pouvant permettre à tout résilié de trouver à nouveau, un établissement d’assurance.

Entreprendre des négociations avec son assureur

L’assureur peut résilier le contrat d’un conducteur à la suite de divers constats néfastes. Ces mauvaises attitudes constituent entre autres en des fausses déclarations, le non-paiement des cotisations ou un retrait de permis. Toutefois, il est possible de toujours continuer à se faire assurer quand on est résilié.

Vous pouvez en effet négocier avec votre assureur afin de résilier le contrat de votre propre chef et non le laisser à son initiative. Dans la conjoncture où la négociation aboutit, votre profil ne sera plus considéré comme à « risque ». Par conséquent, la prochaine prime d’assurance que vous allez négocier ne subira pas une augmentation.

Poursuivre auprès d’une compagnie d’assurances traditionnelle

Le conducteur résilié peut décider de poursuivre aux côtés d’un établissement d’assurance traditionnelle. Il est envisageable de retrouver immédiatement une assurance auto auprès de ces établissements. Toutefois, le passif du conducteur est pris en compte et ainsi l’assurance revient à un coût pouvant excéder sa capacité financière.

Souscrire auprès d’une compagnie spécialisée dans les profils à risques

Vous pouvez également vous diriger vers une compagnie d’assurances spécialisée dans les profils considérés comme « à risque ». Les assureurs de ces établissements choisissent notamment de se consacrer aux conducteurs qui présentent des situations particulières.

Ils proposent une assurance auto qui leur est spécialement adaptée, en considérant le fait qu’ils soient de mauvais payeurs ou qu’ils causent généralement beaucoup d’accidents.

Solliciter le Bureau Central de Tarification (BCT)

Lorsqu’en tant que conducteur, vous essuyez deux refus dans le cadre de l’obtention d’un nouveau contrat d’assurance suite à une résiliation, vous pouvez vous tourner vers un Bureau Central de Tarification.

Le BCT est un organisme entièrement indépendant au regard des autres compagnies d’assurances. Il est institué par l’État. L’organisme a particulièrement pour mission, de permettre à tous les usagers légalement admis, de demander à avoir une assurance. De plus, cela exclut toutes les formes de réticence venant de la part d’une compagnie d’assurances.

Le Bureau a la capacité d’évaluer et de fixer le montant de votre prime d’assurance afin de contraindre l’assureur de votre choix. Pour réaliser cela, il est demandé à l’assuré de faire parvenir au BTC, le nom de l’assureur qu’il a choisi ainsi que différentes pièces justificatives. Il s’agit entre autres de la lettre de résiliation de son précédent assureur ainsi que les lettres de refus des deux autres assureurs.

À la suite de la délivrance de ces pièces, le bureau va prendre contact avec l’assureur de votre choix. Il va engager une négociation qui conduira à vous assurer à une assurance auto au minimum au « tiers » et valable pour une année.

La résiliation de son contrat est une situation qui peut arriver à tout moment à un conducteur. Prendre en compte la bonne conduite et le respect des règles de circulation est bénéfique pour vous. Cela vous évitera de subir les procédures interminables d’obtention d’une nouvelle assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 − 56 =

error: Content is protected !!