http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
assurer-sous-location

La sous-location devient de plus en plus courante, mais elle soulève souvent des questions en matière d’assurance. Cet article vous aidera à comprendre les obligations et recommandations concernant les assurances pour les différentes parties impliquées dans une sous-location.

Règles pour la sous-location

Tout d’abord, découvrez les règles relatives à la sous-location :

  • Le locataire principal doit obtenir l’autorisation écrite du propriétaire pour sous-louer son logement ou une partie de celui-ci.
  • La durée de la sous-location ne doit pas dépasser celle du bail principal.
  • Le montant du loyer demandé au sous-locataire ne doit pas excéder le loyer initial payé par le locataire principal au propriétaire.

Dans le cas d’une sous-location totale ou partielle

Si vous êtes locataire et souhaitez sous-louer votre logement totalement ou partiellement, voici quelques informations utiles :

    • Vous devez informer le propriétaire de votre intention de sous-louer une partie ou la totalité du logement en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception.
    • Il est obligatoire d’obtenir l’accord écrit du propriétaire pour sous-louer.

 

  • Avoir une assurance couvrant les risques locatifs est obligatoire pour le locataire principal.

 

Assurances pour le locataire principal et le sous-locataire

Le locataire principal et le sous-locataire ont tous deux intérêt à être assurés en cas de sinistre ou de dommage causé au logement. Voici quelques conseils en matière d’assurance pour chacun des deux :

Assurances pour le locataire principal

Le locataire doit souscrire une assurance habitation couvrant les risques locatifs minimum. Cela inclut la responsabilité civile, qui prend en charge les dommages causés aux tiers et voisins. En outre, il est conseillé de souscrire une garantie recours des voisins et des tiers, ainsi qu’une assurance multirisque habitation couvrant davantage de dommages potentiels liés au logement et à son contenu.

Assurances pour le sous-locataire

Même s’il n’y a pas d’obligation légale, il est fortement recommandé pour le sous-locataire de prendre une assurance couvrant les risques suivants :

  • Responsabilité civile couvrant les éventuels dommages causés à des tiers.
  • Recours des voisins et des tiers pour les dommages subis par ces derniers à la suite d’un incident dans le logement sous-loué (par exemple, une fuite d’eau ou une explosion).
  • Dommages matériels, notamment en cas de vol ou de dégradation du logement.

Le sous-locataire peut souscrire ces assurances individuellement ou choisir une assurance multirisque habitation pour une couverture plus complète. Il est crucial pour le locataire principal de demander au sous-locataire de lui fournir une attestation d’assurance avant de conclure la sous-location.

Responsabilités du locataire principal en matière d’assurances dans le cadre d’une sous-location

En tant que locataire principal, vous êtes responsable des actions de votre sous-locataire vis-à-vis du propriétaire. Ainsi, en cas de dommage causé par le sous-locataire au logement :

    • C’est à vous, en tant que locataire principal, de réparer les dégâts ou de payer pour leur réparation.
    • C’est également vous qui devrez compenser le propriétaire si votre assurance ne couvre pas les dommages causés par le sous-locataire.

Dans ce contexte, il est donc essentiel de s’assurer que votre sous-locataire dispose d’une assurance adéquate pour minimiser les risques financiers en cas de sinistre. Le locataire principal doit être assuré contre les risques locatifs. N’hésitez pas à comparer les offres d’assurances pour choisir celle qui répondra le mieux à vos besoins dans le cadre d’une sous-location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 53 = 54