http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
Faire un investissement immobilier

Vous avez décidé de franchir le pas : vous souhaitez faire un investissement immobilier. Bravo ! Toutefois, avant de vous lancer je vous conseille de prendre connaissance de cet article. Beaucoup de personnes ne sont pas assez renseignées et se jettent à l’aveuglette dans ce qui est leur nouvelle ambition. Cependant, les meilleurs choix sont toujours les choix éclairés. C’est pour cela que nous allons vous aider.

L’investissement immobilier neuf ou ancien

Prendre la décision d’investir dans un bien immobilier est déjà un premier grand pas. Toutefois, il convient de se poser une première question : souhaitez-vous investir dans du neuf ou de l’ancien ? En fonction de votre réponse, vous aurez divers avantages et, par voie de conséquence, divers inconvénients.

Lorsque vous investissez dans l’ancien, vous pouvez tomber sur des biens immobiliers avec un certain cachet. Cela peut être une véritable plus-value pour les personnes qui souhaitent trouver un bien original de par son ancienneté. En revanche, qui dit ancien dit peut-être travaux. Il faut garder cette notion à l’esprit car elle est très fréquente dans ce type d’achat.

A l’inverse, quand on achète du neuf on investit généralement dans de l’immobilier déjà bien entretenu voire complètement nouveau et adapté à nos envies si on a réservé le bien via des plans. L’un des avantages principaux de l’achat dans du neuf est celui de pouvoir investir en LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel). Il s’agit d’un nom quelque peu complexe pour traduire une chose cependant très simple : c’est le fait d’acheter un bien immobilier (meublé ou non), de le meubler et de le louer comme logement meublé. Cette possibilité est surtout très avantageuse en termes de comptabilité.

La loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif accessible aux personnes qui investissent dans du neuf, d’où l’intérêt de se poser la question du bien que l’on achète en amont. Elle permet aux personnes imposables de bénéficier d’une certaine défiscalisation. Le montant de celle-ci dépend de la durée d’engagement de votre investissement.

D’un minimum de 12%, elle peut atteindre les 21% pour les engagements de 12 ans. En revanche, tout le monde n’est pas éligible à ce dispositif. Cela dépend notamment : de votre zone d’investissement, de la période de location, des ressources du locataire et du montant du loyer.

Rappelez-vous que lorsque vous souhaitez investir dans un bien immobilier vous devez en priorité étudier tous les avantages et inconvénients du bien qui vous intéresse afin de le rendre le plus profitable possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 3 = 4

error: Content is protected !!