http://www.repp.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Le fioul, encore appelé mazout, est un combustible obtenu après le raffinage du pétrole brut. Il sert au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire dans près de 3 millions de logement en France. Comme pour la plupart des produits pétroliers, le prix du fioul connait une fluctuation qui peut parfois vous laisser dans l’incompréhension. Dans la semaine du 21 février 2022 par exemple, le prix moyen pour 1000 litres de fioul était de 1139 €, mais il est passé à 1234 € en début mars. Cette hausse considérable du prix du mazout sur le marché est due à plusieurs facteurs. Voici un point sur ces éléments qui causent généralement une variation du prix du fioul domestique.

La zone d’approvisionnement du fioul en France

Le prix du fioul varie d’une région à une autre en fonction de la distance entre les points de vente et les zones ou ports de débarquement de ce combustible. On distingue en effet 3 grandes voies d’alimentation du mazout en France : la Méditerranée, la Manche et la mer du Nord. En raison des coûts d’acheminement, le fioul est moins cher dans ces zones portuaires et plus cher dans les régions éloignées de la méditerranée, la Manche ou la mer du Nord.

Par exemple, le fioul qui est débarqué à Marseille par la mer méditerranée sert principalement à ravitailler la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La Haute-Normandie est quant à elle approvisionnée par le fioul venu par la Manche et déchargé au grand port maritime du Havre. Ceci fait que le prix du fioul dans ces régions est moins cher que le prix proposé en Nouvelle-Aquitaine ou en Centre-Val de Loire par exemple. Pour vous approvisionner ou pour en savoir plus sur le prix du fioul, il faut donc tenir compte de la zone de débarquement la plus proche.

Le prix du pétrole brut et le cours du dollar par rapport à l’euro

Le coût du fioul domestique est indexé sur le coût du pétrole. Puisque ce dernier est coté en bourse et connait des fluctuations toute l’année en fonction de l’offre et de la demande, il en est de même pour le fioul. Une hausse de la production du pétrole brut peut par exemple faire baisser le coût du fioul. De la même façon, si l’offre de pétrole est inférieure à la demande, son prix connait une augmentation et cela augmente le prix du fioul.

Le pétrole étant surtout coté en dollar, le prix du fioul est aussi influencé lorsque le dollar américain est plus faible face à l’euro sur les marchés. Dans ce cas, la plupart des investisseurs sont en effet enclin à acheter du pétrole brut. Ceci fait augmenter la demande, le prix du pétrole et, par ricochet, le cours du mazout.

zone approvisionnement fioul

Les tensions géopolitiques

Les tensions géopolitiques dans les régions productrices d’hydrocarbures ont une très grande part dans la fluctuation du prix du baril de pétrole, donc du fioul. Par exemple, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a engendré une hausse fulgurante du prix du pétrole brut.

Le 24 février 2022, le prix du baril de WTI a augmenté de près de 6,27 % et atteint 97,33 $ vers 4 h 45 GMT en raison de l’attaque terrestre et aérienne de l’armée russe en l’Ukraine. Le cours du Brent a quant à lui connu une hausse de 5,24 % pour atteindre 103 $. Ceci n’a pas été constaté depuis 2014.

Les sanctions annoncées le 28 février 2022 à l’encontre de la Russie à la suite de ses attaques laissent planer le doute d’une rupture d’approvisionnement en pétrole, donc en gaz et en fioul. Si la Russie décide en effet de son côté d’interrompre la livraison aux autres pays, il y a de très fortes chances que le prix du pétrole brut et celui du fioul s’envolent. Pour rappel, elle est la deuxième exportatrice de pétrole dans le monde après l’Arabie saoudite.

Si ces conflits s’installent sur une longue période, il y aura une diminution de l’offre globale qui va entrainer une montée historique du prix des produits pétroliers. De la même manière, si un autre pays producteur de pétrole connait des tensions et conflits internes, le prix du fioul sera fortement influencé.

Les décisions de l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP+)

Les décisions de l’OPEP+ influencent le prix du fioul, car cette organisation est composée de 23 pays ayant d’importantes réserves de pétrole. Il y a surtout les 13 pays membres de l’OPEP à savoir : le Qatar, les Émirats arabes, l’Arabie Saoudite, l’Iran, l’Irak, le Nigéria, le Venezuela, la Lybie, le Congo-Brazzaville, le Gabon, le Koweït, l’Angola et la Guinée équatoriale. À eux s’ajoutent 10 autres pays non membres de l’OPEP que sont : la Russie, le Mexique, le Kazakhstan, l’Oman, l’Azerbaïdjan, le Bahreïn, la Malaisie, le Brunéi, le Soudan et le Soudan du Sud.

L’OPEP+ a donc le monopole sur la production et l’offre du pétrole dans le monde. C’est d’ailleurs à elle de déterminer la quantité de barils de pétrole destinée à l’exportation pour chaque pays. De ce fait, si l’OPEP+ décide de réduire la quantité du pétrole qui sera exportée, le prix du fioul connaitra inévitablement une hausse. De la même façon, si les 13 pays membres de l’OPEP décident d’augmenter la production annuelle, le prix du fioul risque de chuter.

influences sur le prix du fioul

La météo et les catastrophes naturelles influencent le coût du fioul

Les conditions météorologiques constituent un facteur important de la variation du fioul au cours de chaque année. En période de grand froid, la demande en fioul monte en France, car beaucoup de ménages en ont besoin pour réchauffer le logement ou pour produire de l’eau chaude sanitaire avec une chaudière à condensation. Cette forte demande fait augmenter considérablement le prix du combustible. Par contre, en temps doux et chaud, le cours du fioul domestique baisse parce que la demande chute.

Certains évènements climatiques sont aussi parfois responsables de la fluctuation du prix du mazout en France et dans le monde. Il s’agit notamment des ouragans qui touchent souvent les puits de pétrole dans le golfe du Mexique. Si ces catastrophes naturelles se produisent, le rythme de la production du pétrole et de ses produits dérivés baisse. Cette situation fragilise l’équilibre entre l’offre et la demande et provoque une augmentation du prix du fioul. En dehors de ces facteurs cités, il faut également considérer la croissance économique des pays tels que la Chine qui influence le prix du fioul selon les perspectives annoncées pour l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 + = 59

error: Content is protected !!